NCAA : Louisville remporte le choc au sommet de l'ACC en battant Duke

Les Cardinals de Louisville ont pris les commandes de l'ACC avec le même bilan que Florida State (6-1) grâce à leur victoire sur le parquet de Duke, samedi soir sur le score de 79 à 73. Malgré la piètre performance de Jordan Nwora (6 points à 3/12 aux tirs et 8 rebonds en 33 minutes), Louisville a su faire preuve d'une grande concentration notamment dans le money-time pour finir par l'emporter. 

En déplacement sur le parquet de Duke, n°3 au sondage AP avec un bilan de 15-2, les Cardinals de Louisville (n°11) qui restaient sur trois sur trois victoires consécutives  contre Miami, Notre-Dame et Pittsburgh depuis leur revers contre Florida State, ont prolongé leur belle série en allant dominer Duke dans le choc au sommet de l'ACC, samedi soir, grâce en grande partie à l'excellent match de David Johnson.

L'arrière Freshman de Louisville a été le véritable coup de poker du coach Mack en sortie du banc avec 19 points à 8/12 au tir, 7 passes décisives, 4 rebonds, 3 interceptions et 2 blocs en 27 minutes. 

Si Cassius Stanley (24 points à 7/17 et 11 rebonds) et Matthew Hurt (16 points à 5/9) a permis à Duke de rester au contact de Louisville pendant toute la rencontre, Louisville n'a jamais tremblé et a même mené jusqu'à 15 points à 10 minutes de la mi-temps (25-10). Malgré la réaction d'orgueil des Blue Devils, les Cardinals ont maintenu un écart de dix points à la pause (42-32) grâce à David Johnson et Malick Williams qui enregistre également 12 points à 4/8 et 7 rebonds en sortie du banc. 

Au retour des vestiaires, Duke réagit par le biais de son trio Tre Jones (12pts à 5/16 et 7pds)-Cassius Stanley (24 points à 7/17 et 11rbds)-Vernon Carey Jr (12pts et 6rbds) pour revenir à quatre points de Louisville (42-38). 

Les 15 dernières minutes du match seront un vrai chassé-croisé entre les Cardinals et les Blue Devils, mais dans ce genre de jeu, les hommes du "coach K" finissent par craquer à 3.26 minutes du buzzer alors qu'ils ont pensé faire le plus dur en revenant à un petit point des visiteurs (71-70) grâce à un lay-up de Jordan Goldwire. 

C'est le moment choisi par Malick Williams de venir tuer le match sur une séquence de 4 points en dix secondes. Dwyane Sutton (13pts et 5rbds) inscrit les deux derniers points de Louisville sur la ligne de lancer-francs qui simpose sur le score de 79 à 73 malgré le tir à trois-points de Joey Baker au son de la sirène. 

Avec un désormais un bilan de 15-3, Louisville relègue Duke (15-3, 5-2) au troisième rang dans l'ACC avec le même bilan de 6-1 que Florida (n°9 - 16-2, 6-1), leader. Virginia qui affrontera NC State lundi soir occupe la quatrième place derrière Duke avec un bilan Global de 12-5, soit 4-3 dans l'ACC. 

Les Cardinals affronteront Georgia Tech (8-10) au prochain match tandis que Duke sera opposé à Miami (10-7).

NCAA : Louisville remporte le choc au sommet de l'ACC en battant Duke

"Nous n'avons jamais été secoués", a déclaré Malik Williams, qui a récolté 12 points et deux gros tirs en fin de match. "Les choses sont devenues difficiles pour nous, ils ont égalisé, nous avons continué à jouer, à nous battre."

"Se battre" est probablement aussi un bon mot pour cela. C'était un jeu physique avec beaucoup de joueurs se cognant au sol et se mettant sous la peinture par contact, ce qui a laissé l'entraîneur de Duke Mike Krzyzewski à le qualifier du "jeu le plus physique auquel nous ayons participé depuis des années, vraiment."

"La durée de la liberté de mouvement n'était pas bien vivante ce soir", a déclaré Krzyzewski, ajoutant: "Ils ont très bien joué, je ne veux pas que cela leur enlève".

Les Cardinals - qui ont improbablement perdu une avance de 23 points dans les 10 dernières minutes d'une défaite à domicile contre Duke l'année dernière - ont tenu bon malgré un money-time serré après avoir mené de 15 points en moitié de la première période et 10 à la mi-temps. 

Menant 71-70, Louisville (15-3, 6-1 ACC) a obtenu deux lancers francs de Dwayne Sutton avec 3:11 à jouer et a ensuite obtenu cinq interruptions consécutives au cours d'un money-time irrespirable. 

Williams a ajouté deux lancers francs à 16 secondes du buzzer pour atteindre 75-70 et a immédiatement suivi avec un dunk en transition après une perte de balle de Duke. C'était une séquence qui assurait presque la victoire aux Cardinals.

"Si vous allez gagner ici, surtout avec une défaite, vous devrez trouver un moyen de devenir l'équipe la plus solide pendant 40 minutes", a déclaré Mack.

Par ces dernières secondes, les Cardinals avaient fait exactement cela, permettant même à Sutton de dire aux "Cameron Crazies" de Duke de "Rentrer à la maison" alors que Louisville commençait sa célébration.

NCAA : Louisville remporte le choc au sommet de l'ACC en battant Duke
NCAA : Louisville remporte le choc au sommet de l'ACC en battant Duke
NCAA : Louisville remporte le choc au sommet de l'ACC en battant Duke
NCAA : Louisville remporte le choc au sommet de l'ACC en battant Duke
NCAA : Louisville remporte le choc au sommet de l'ACC en battant Duke
NCAA : Louisville remporte le choc au sommet de l'ACC en battant Duke
NCAA : Louisville remporte le choc au sommet de l'ACC en battant Duke
NCAA : Louisville remporte le choc au sommet de l'ACC en battant Duke
NCAA : Louisville remporte le choc au sommet de l'ACC en battant Duke
Retour à l'accueil