NBA Paris Game 2020 : Bismack Biyombo pense que l'Afrique aura bientôt un match NBA

Dans un entretien accordé à NBA France, le joueur des Charlotte Hornets Bismack Biyombo a abordé le sujet des NBA Paris Game 2020 à quelques jours du premier match de saison régulière en France entre sa franchise et les Milwaukee Bucks le 24 janvier prochain à l’AccorHotels Arena.

Le basketteur Congolais des Charlotte Hornets Bismack Biyombo a tenu un entretien organisé par NBA France à l’occasion du premier match de saison régulière de NBA à Paris qui se tiendra le 24 janvier prochain à l’AccorHotels Arena entre son équipe et les Milwaukee Bucks.

« Bientôt, je crois qu’on aura un match NBA sur le continent africain parce que la NBA a investi dans une ligue en Afrique [la Basketball Africa League, Ndlr] qui va débuter en mars, estime le Congolais, qui disputera le NBA Paris Game avec les Hornets de Charlotte face aux Bucks de Milwaukee. Ça va forcer la NBA à faire plus. […] Je ne sais pas quand ça va arriver, mais ça ne va pas tarder ».

Après un bon début de saison, vous (les Charlotte Hornets) venez d’enchaîner 6 défaites consécutives. Pensez-vous que ce match contre Milwaukee à Paris pourrait vous relancer dans la course aux play-off à l’est en cas de victoire ?

« C’est vrai qu’on a perdu quelques matchs, mais avant de venir à Paris on doit jouer contre le Magic d’Orlando (l’équipe du français Evan Fournier). Donc pour l’instant on se concentre sur ce match qui aura lieu lundi, et après on pourra commencer à se concentrer sur Milwaukee.

Je crois qu’en général ce match est une très bonne opportunité parce qu’on a jamais vu un match NBA à Paris et donc ça nous donne aussi la chance de nous rapprocher de nos fans en Europe. »

Ce match à Paris est extrêmement attendu par les fans. Plus de 140.000 personnes s’étaient pré-inscrites pour essayer d’avoir un billet. Comment vous sentez-vous à quelques jours de cet événement ?

« Je me sens bien parce que je crois que ce match est une très bonne opportunité de continuer à aider la NBA à s’agrandir au niveau global. C’est aussi une chance pour tous les joueurs de pouvoir venir jouer à Paris. Je crois qu’on va passer un bon moment et on espère faire un gros show pour tous nos fans en Europe. Je n’arrête pas de recevoir des messages de nombreux supporters européens, que ce soit en France ou dans les autres pays. »

Votre coéquipier Nicolas Batum sera le seul français à fouler le parquet Parisien le 24 janvier prochain. Il vit actuellement une saison compliqué, en n’ayant notamment participé qu’à 20 des 44 matchs disputés par votre équipe en saison régulière. Comment se sent-il à l’idée d’aborder ce match à Paris ?

« Paris est comme sa maison. On a tous des moments difficiles dans une saison NBA et je crois que ce match représente beaucoup de choses pour lui. Il a grandi en France en rêvant de la NBA, et maintenant il rentre pour jouer le premier match de saison régulière de NBA à Paris. C’est un match historique, et pour lui je crois que c’est encore plus grand que ça. Sa famille sera présente. Il aura envie de présenter un beau spectacle. »

La star grecque Giannis Antetokounmpo continue de faire des ravages en NBA avec les Milwaukee Bucks qui ont actuellement le meilleur bilan de la ligue. Que pensez-vous de ses performances et comment appréhendez-vous ce match contre son équipe ?

« Giannis est un très bon joueur et je crois que le plus important est que son équipe est en train de bien jouer. Pour nous, c’est un bon challenge. Pour être l’équipe qu’on veut être, il faut toujours se mesurer aux meilleurs, et vu la saison que Milwaukee est en train de faire, tout le monde en parle pour dire qu’ils vont aller jusqu’en finale. En général, on sait que quand Giannis joue, ce n’est pas juste pour Giannis, il joue aussi pour aider ses coéquipiers à être à l’aise. Il s’est transformé en MVP, et ça, c’est quelque chose qu’il faut toujours encourager parce qu’avec le travail on peut toujours arriver à conclure de grandes choses. La réalité est qu’il a beaucoup travaillé pour être au niveau où il est aujourd’hui et je crois qu’il a encore un long parcours à faire. Milwaukee est une très bonne équipe et c’est un très bon challenge pour nous. »

Retour à l'accueil