MLK Day : Boston inflige une humiliation historique aux Lakers ! (+32)

Une différence de -32 dans les dents, ça faisait longtemps que les Lakers ne s’étaient pas vus infliger une telle rouste. Dans la nuit de lundi à mardi, la bande à Lebron James s’est fait corriger sur le parquet du TD Garden de Boston. Au début du 3e quart-temps, alors que son équipe menait déjà de vingt points, Jaylen Brown s’est élevé pour dunker à deux mains sur LeBron James. Cette image symbolise à elle seule l’écrasante victoire des Celtics sur Los Angeles (139-107).

Les Lakers réalisent une entame fantastique. Après 55 secondes de jeu, un alley-oop de JaVale McGee, un 3+1 de Danny Green, et un dunk d’Anthony Davis (9 points, 4 rebonds) envoient une onde de choc dans le TD Garden (8-0). Six points de Gordon Hayward lancent enfin les Celtics et un premier quart temps étriqué.

Si LeBron James (15 points, 13 passes, 7 rebonds) enchaîne caviar sur caviar, il fait aussi preuve de déchet. Les Lakers perdent six ballons, dont trois pour le King, dans ce premier quart-temps et Boston en profite. Kemba Walker pousse la balle en transition, ses ailiers mettent dedans, et six points d’Enes Kanter permettent aux Celtics de virer en tête (33-30).

Boston fait le break
À cheval sur le premier et deuxième quart temps, les hommes de Brad Stevens passent un 13-2 à L.A. pour prendre huit points d’avance (40-32). Les deux revenants, Anthony Davis, et Rajon Rondo, permettent aux Lakers de rester au contact mais Jayson Tatum, discret jusqu’ici, marque 13 points lors des six premières minutes de cette seconde période pour mettre son équipe à +12 (57-45) !

Malgré le retour de LeBron James, la défense de Boston serre la vis et punit les Lakers de l’autre côté. Les Celtics terminent la mi-temps à 50% de réussite de loin mais c’est l’impact d’Enes Kanter qui fait grimper l’écart. Le Turc prend 6 des 13 rebonds offensifs de son équipe pour marquer 18 points, alors que Boston compte déjà 20 points sur des paniers sur des « secondes chances » (69-55) !

Les Lakers prennent l’eau
Au retour des vestiaires, Boston enfonce le clou. Leur défense continue de provoquer les balles perdues californiennes, et l’adresse de Kemba Walker et de Jayson Tatum, suivi d’un dunk tonitruant de Jaylen Brown (20 points, 6 passes) font exploser la défense des Lakers. Un 16-2 dévastateur pousse même l’écart à la porte des 30 unités (97-68) ! Les Lakers finissent par stopper l’hémorragie mais après trois quart-temps, ils se trouvent toujours à -24 (104-80).

L’écart dépasse finalement les 30 points en début de dernière période et Frank Vogel agite logiquement le drapeau blanc, en sortant LeBron James et Anthony Davis. Les Celtics se rassurent donc après trois défaites de suite et offrent à Kemba Walker la première victoire de sa carrière face à LeBron James !

Retour à l'accueil