Les Raptors viennent à bout d'Oklahoma City

Pour son deuxième match après son retour de blessure, Norman Powell (23 points) a rendu une belle copie, permettant à Toronto de prendre le meilleur sur OKC (130-121). Le nigérian OG Anunoby a signé 21 points, 5 rebonds et 5 passes décisives. Le camerounais Pascal Siakam s'est illustré également avec 21 points, 4 passes décisives et 4 rebonds. 

Quasiment au complet, les Raptors affichent leurs ambitions d’entrée, avec l’aide du tandem Anunoby-Powell à 3-points et au passage impressionnant de Serge Ibaka qui enchaîne quatre paniers dont un 2+1 et un dunk ligne de fond, permettant ainsi aux siens de compter 13 longueurs d’avance dès la fin du premier quart-temps, bouclé par un 8-0 (25-38).

Toronto passe de +30 à +1 !
Le Thunder continue de souffrir, face au revenant Marc Gasol notamment puis au duo Davis-Siakam, ce dernier s’illustrant à son tour par un passage marquant avec quatre paniers de suite dont un 3-points et un un alley-oop tout en finesse afin de répondre au dunk de Mike Muscala et porter la marque à 66-39. OKC n’est pas au bout de ses peines et va compter jusqu’à 30 longueurs de retard suite à un 3-points de Norman Powell et deux lancers d’OG Anunoby (43-73).

Une gifle qui a le mérite de réveiller les troupes de Billy Donovan avant la pause. En moins de 80 secondes de jeu, Mike Muscala, Dennis Schroder, Danilo Gallinari et Shai Gilgeous-Alexander au buzzer de la mi-temps font mouche à 3-points pour aligner un 12-0 et ainsi relancer le suspense (55-73).

La pluie continue de tomber sur la défense des Raptors, à l’image du 3+1 de Chris Paul mais aussi des paniers lointains de Shai Gilgeous-Alexander et Dennis Schroder, faisant ainsi renaître les espoirs les plus fous dans les travées de la Chesapeake Energy Arena (67-83). D’autant que CP3 maintient les siens en vie, entre paniers et passes décisives pour ramener son équipe à -10 à deux minutes de la fin du troisième quart-temps, déjà un exploit (81-91).

Danilo Gallinari inarrêtable, Kyle Lowry métronome
La bataille fait rage en quatrième quart-temps, Darius Bazley répondant aux deux dunks d’OG Anunoby pour attaquer le dernier acte. Les deux paniers à 3-points coup sur coup d’Anunoby et Patrick McCaw forcent OKC à poser un genou à terre (91-112). Mais l’espoir renaît à nouveau lorsque le Thunder passe un 14-0 à l’entrée du money-time, avec deux missiles lointains Danilo Gallinari et Schroder mais aussi deux 2+1 signés SGA et Muscala (111-118).

Gallinari poursuit avec un 3-points, un service pour Chris Paul et un énorme dunk en contre-attaque avec la faute de Siakam, ramenant ainsi les siens à 119-120 ! Après Siakam, Kyle Lowry fait alors preuve d’un grand sang-froid, lui aussi en trouvant la faille près du cercle puis d’un tir à trois mètres du cercle en déséquilibre.

Deux actions clés qui permettent ensuite à Norman Powell, l’homme du match, de conclure la rencontre par un dunk qui scelle la victoire des siens, 130-121 au terme d’un match éprouvant.

Retour à l'accueil