Les Raptors se relancent à Brooklyn

Après un revers à Miami, les Raptors ont facilement gagné chez les Nets (102-121) avec 29 points de Fred VanVleet. Les Canadiens se rapprochent du podium et du Heat.

La rencontre ne pouvait pas mieux commencer pour les Nets. On retrouve l’allant de la saison passée avec des passes redoublées, de l’adresse et de l’agressivité. C’est Joe Harris qui frappe le premier à 3-points, imité derrière par Spencer Dinwiddie (15-8). C’est Pat McCaw qui limite les dégâts mais quand Caris LeVert effectue son grand retour, Brooklyn garde la main : 25-17.

Dinwiddie et VanVleet s’échangent des 3-points, avant que LeVert ne célèbre son retour avec un petit shoot à quatre mètres. Les Nets ont le match bien en main, et Rodions Kurucs porte l’écart à +11 après un 3-points (33-22). Un coup d’œil sur la feuille de stats nous apprend que les Nets en sont à 61% aux tirs avec un beau 6 sur 10 à 3-points.

Festival de dunks
Cette domination prend alors une autre forme, et c’est sous les panneaux que Brooklyn enfonce le clou. Pour répondre à un grand Chris Boucher, DeAndre Jordan enchaîne les dunks : trois en quatre minutes pour maintenir cet écart de 12 points (43-31). Et quand il rejoint le banc, c’est Jarrett Allen qui prend la suite avec un alley-oop sur une passe lobée de Garrett Temple. Les Raptors sont débordés, et l’écart grimpe à +16 après un 3-points de Taurean Prince (52-36).

Sauf que Toronto est une équipe accrocheuse, et les ballons volés portent leurs fruits, comme ces interceptions de Lowry et O.G. Anunoby transformés en 3-points derrière. À la pause, Brooklyn ne mène plus que de quatre points (52-48).

Le retour des vestiaires est confus avec une faute flagrante, une technique mais aussi un challenge… La qualité du jeu s’en ressent, et seul Spencer Dinwiddie parvient à faire illusion côté Nets. À Toronto, la machine est en route et à coup de 3-points, Kyle Lowry et Serge Ibaka recollent au score. Sans surprise, VanVleet égalise (64-64).

Les Nets sont désormais dans la réaction, et Temple leur redonne l’avantage. Sauf que Toronto a bien plus de solutions en attaque, et VanVleet fait très mal. LeVert lui répond du tac-au-tac, et leur duel rythme la fin du 3e quart-temps. C’est finalement Terence Davis qui arbitre ce duel avec cinq points inscrits en 15 secondes pour permettre à Toronto d’attaquer le dernier quart-temps avec trois points d’avance (83-80).

Un 10-0 pour finir le boulot
Aux côtés de Timothé Luwawu-Cabarrot, Caris LeVert lance les hostilités dans le 4e quart-temps, mais les Nets ne parviennent pas à égaliser ou à repasser devant. À chaque rapproché, les Raptors ont une solution. C’est d’abord Lowry qui plante un 3-points sur le museau de son défenseur, puis c’est VanVleet en catch-and-shoot qui profite d’un caviar de ce même Lowry. En deux actions, l’écart est passé à +9 (94-85). Les deux compères insistent. Pour VanVleet, ce sera un « floater ». Pour Lowry, c’est un 3-points dans le corner.

L’écart a dépassé les 10 points (105-93) et quand Joe Harris réagit pour passer l’écart sous les 10 points, les Raptors lui répondent par un 10-0 (115-97). Il reste deux minutes à jouer, et Kenny Atkinson hisse le drapeau blanc. En rouleau compresseur, les Raptors s’imposent 121-102, et ils s’accrochent à leur 4e place à l’Est. Pour les Nets, c’est une cinquième défaite de suite !

Retour à l'accueil