Les Bucks déroulent au Barclays Center

Milwaukee, force tranquille à l'Est, a obtenu un sixième succès de rang en écartant facilement les Nets (117-97). Giannis Antetokounmpo et les siens réalisent une grande saison. À moins d'une semaine du premier match NBA de saison régulière en terre parisienne, où ils feront figure de grandissimes favoris contre Charlotte à l'AccorHotels Arena, les Bucks ne montrent pas le moindre signe de fatigue. Samedi, à Brooklyn, les leaders de la conférence Est, qui possèdent le meilleur bilan de toute la ligue, ont réalisé une nouvelle démonstration de force en tuant le match dès la fin de la première mi-temps (57-42), Giannis Antetokounmpo y montrant une nouvelle fois sa redoutable efficacité (29 points et 12 rebonds en 25 minutes).

Encore une soirée tranquille pour Milwaukee, qui a remporté sa sixième victoire de rang à Brooklyn (117-97), en s’appuyant sur Giannis Antetokounmpo auteur de 29 points, 12 rebonds et… 8 pertes de balle, seul point noir de la soirée du Greek Freak qui n’a passé que 25 minutes sur le parquet.

Car ses Bucks ont plié le match juste avant la pause en comptant quinze points d’avance, grâce à trois paniers d’affilée à trois points de Khris Middelton, et à une défense qui a limité les Nets de Kyrie Irving (17 pts) et du Français Thimoté Luwawu-Cabarrot (10 pts, 4 rbds en 20 min) à seulement 33,3 % de réussite aux tirs.

Le leader incontesté à l’Est, qui conserve largement le meilleur bilan de la Ligue (38-6), bat ses adversaires avec un écart de 12,4 points de moyenne. S’il maintient ce rythme, ce sera un record historique pour une saison régulière.

Retour à l'accueil