Le Jazz s'impose à Chicago avec un Rudy Gobert décisif dans le money-time

Auteur de 17 points, 12 rebonds et 3 contres, Rudy Gobert a été décisif dans le money time lors du succès du Jazz chez les Bulls (98-102).

Utah débute l’année aussi fort qu’il l’avait terminé. A ses trois succès consécutifs pour tourner la page 2019 (Portland, Clippers et Detroit), le Jazz en a en effet ajouté un quatrième, son premier en 2020, jeudi soir en l’emportant lors de son déplacement à Chicago (102-98). Une victoire dans la douleur (les Bulls possédaient onze points d’avance en début de seconde mi-temps) qui doit encore beaucoup au talent de Rudy Gobert. Avec ses coéquipiers Bojan Bogdanovic (19 points) et Donovan Mitchell (17 points), loin de livrer pour autant le match de leur vie, en particulier sur le plan de l’adresse (5 sur 13, 0 sur 5 de loin pour le premier, 6 sur 14 pour le second), le pivot français a encore été le grand artisan du succès des siens, avec un nouveau double-double (17 points à 8 sur 11 aux tirs, 12 rebonds) ainsi que 3 contres qui ont permis au sixième de la Conférence Ouest de renverser les Bulls et Zach Lavine, meilleur marqueur du match avec 26 points mais très maladroit aux shoots (9 sur 26, dont 3 sur 11 à trois points).

Retour à l'accueil