James Harden remporte un duel en triple-double historique contre Trae Young

James Harden et Trae Young sont entrés dans les annales de la Ligue en affolant les compteurs, les Rockets ayant le dernier mot avec une victoire 122-115.

Comme attendu, James Harden a flambé, mercredi, en l’absence de Russell Westbrook, laissé au repos en vue de ses retrouvailles avec le Thunder, jeudi. Sur le parquet des Hawks, le meilleur marqueur de la Ligue a d’ailleurs donné le ton dès le premier quart, en y inscrivant pas moins de 22 points. De quoi permettre aux Rockets de prendre 16 longueurs d’avance (45-29).

Et si les Texans ont profité de ce démarrage pied au plancher pour passer une soirée somme toute tranquille – même si les Hawks ont bien tenté de revenir -, James Harden a été bien moins en réussite par la suite. Pour preuve son 9 sur 34 rendu au final, avec notamment un vilain 4 sur 20 à trois points. Ça ne l’a certes pas empêché de compiler un nouveau gros triple-double avec cette fois 41 points, 10 rebonds et 10 passes. Et les Rockets de s’imposer 122-115. Et ce d’autant plus que dans son sillage, Clint Capela a rendu un monstrueux double-double avec 22 points et 22 rebonds, Eric Gordon et Ben McLemore complétant le tableau avec 18 et 17 points.

Il fallait bien ça pour venir à bout des Hawks. Car Trae Young n’a rien eu à envier à James Harden. Bien au contraire. Le jeune arrière a même fait légèrement mieux que le barbu texan avec 42 points à 11 sur 30, 13 rebonds et 10 passes, les deux hommes entrant dans le livre des records de la NBA en devenant les deux premiers joueurs à compiler un triple-double à plus de 40 points dans le même match. Ce qui ne consolera sans doute pas le joueur des Hawks.

Retour à l'accueil