Giannis Antetokounmpo mène les Bucks face aux Warriors

Avec 30 points et 13 rebonds pour Giannis Antetokounmpo, les Bucks ont conforté leur première place de la Ligue (33V - 6D) en dominant les Warriors (98-117).

Les cinq premières minutes du match démontrent l’étendue de la panoplie offensive de Giannis Antetokounmpo. Inarrêtable en transition, précis dans sa lecture du jeu, et de plus en plus adroit de loin, il marque les sept premiers points de son équipe. Le 1/11 à 3-points des Bucks permet toutefois aux Warriors de rester au contact, mais leurs huit ballons perdus les empêchent de prendre le large (19-19).

Les Bucks jouent avec le feu
Alors que les deux équipes sont à moins de 30% de réussite aux tirs, les Bucks parviennent tout de même à débuter le deuxième quart temps par un 7-0 (26-19). Si un dunk de Ky Bowman sur la truffe de Kyle Korver réveille le Chase Center, ce sont pourtant les huit points d’Alan Smailagic qui remettent les Warriors dans le coup (34-32). Malgré une maladresse incroyable de part et d’autre, deux 3-points de Khris Middleton donnent un peu d’air aux Bucks juste avant la mi-temps (47-39).

Si Brook Lopez commence à régler la mire, Golden State continue de s’accrocher. Deux tirs primés de Damion Lee (15 points) et un alley-oop de Draymond Green pour Willie Cauley-Stein les gardent en embuscade (59-56).

Doucement mais surement, les Bucks font le break. Un Khris Middleton (21 points, 7 rebonds, 6 passes) agressif lance un 13-3 qui relègue les Warriors à -13 (72-59). Il faut deux tirs primés de suite d’Omari Spellman pour limiter la casse mais après trois quart temps, Milwaukee a finalement posé son empreinte sur le match (81-72).

Golden State ne lâche rien
Deux paniers d’Alec Burks (19 points, 7 passes, 5 rebonds) pour ouvrir la dernière période semblent donner un bref espoir au Chase Center mais Milwaukee ne rigole plus. Un 3-points de Kyle Korver, et un 2+1 suivi d’un dunk de Giannis Antetokounmpo remettent les Warriors à leur place (91-78). Golden State n’abdique pourtant pas. Un 8-0 conclu par un dunk de Ky Bowman réduit l’écart à cinq longueurs (93-88).

Avec moins de cinq minutes à jouer, la paire Middleton – Antetokounmpo insiste et finit par avoir raison du vaillant effort de Golden State. Même le « Hack-a-Giannis » de Steve Kerr ne change pas la donne et Milwaukee file vers la victoire et inflige aux Warriors leur sixième défaite de suite.

Retour à l'accueil