Bam Adebayo mène le Heat face à San Antonio et fait réagir Gregg Popovich

Miami est toujours aussi irrésistible à domicile suite à sa victoire contre les Spurs (106-100). Cette 18e victoire à la maison (pour une défaite), permet au Heat d'être deuxième à l'Est. Bam Adebayo a fait le boulot en alignant 14 points, 13 rebonds, 7 passes décisives et 2 blocs.

Alors que le pivot américain d'origine nigériane de Miami a été de nouveau très bon lors d'un succès sur San Antonio (106-100), l'entraîneur des Spurs a regretté de ne pas avoir perçu ses progrès avec l'équipe des États-Unis l'été dernier. Savoir se remettre en cause est signe d'intelligence. Mercredi, Gregg Popovich en a une nouvelle fois fait preuve en admettant, après une défaite de son équipe à Miami (106-100), qu'il n'avait pas perçu ce que Bam Adebayo, un des favoris pour le trophée de Joueur ayant le plus progressé (MIP), pourrait apporter à l'équipe des États-Unis, qu'il dirigeait pour la première fois et qui n'a terminé que septième du Championnat du monde. Alors que le jeune pivot du Heat (22 ans) avait été appelé au sein d'une sélection décimée, « Pop » ne l'avait pas gardé parmi les douze partis en Chine.

« Depuis, avec ce qu'on voit de lui cette saison, c'est vrai que j'ai secoué la tête de dépit plusieurs fois, a confié Popovich alors qu'Adebayo a encore fait preuve de sa polyvalence face aux Spurs (14 points, 13 rebonds, 7 passes décisives, 2 contres) et contribué à étouffer LaMarcus Aldridge (12 points, 5 rebonds). Ce n'est pas le joueur que j'ai vu durant notre préparation. Peut-être que c'est de ma faute. Peut-être que j'aurais dû m'y prendre autrement pour que ces qualités soient plus visibles. »

Retour à l'accueil