Portés par un Anthony Davies en feu, les Lakers ont dominé, non sans difficultés, les Pelicans (123-113) ce samedi matin.

Portés par un Anthony Davies en feu, les Lakers ont dominé, non sans difficultés, les Pelicans (123-113) ce samedi matin.

Los Angeles, avec un discret LeBron James mais un étincelant Davis, a battu sans forcer les Pelicans vendredi soir, et domine toujours la Conférence Ouest. Face à son ancienne équipe, qui l'avait drafté en 2012 et qui se traîne à l'avant-dernière de la Conférence, "A.D." a été le meilleur marqueur (46 points) et le deuxième meilleur rebondeur (13 prises) de la partie. Une performance assortie d'un excellent pourcentage de réussite au shoot: 71,4 % à 2 points, 60 % à trois points ! "Mes coéquipiers m'ont mis dans les meilleures conditions", a déclaré humblement le héros de la soirée. La cause était entendue pour les Lakers après le troisième-quart-temps (105-83), ce qui leur a permis ensuite un certain relâchement dans le dernier quart.

Pour la première opposition de la saison entre Lakers et Pelicans au Staples Center, Anthony Davis a fait énormément de mal à son ancienne franchise. Auteur de 46 points (12 rebonds), le natif de Chicago a largement contribué au succès de son équipe (123-113).

LA a aussi pu compter sur un LeBron James impérial dans les moments clés (17 points et 15 passes décisive) et un Danny Green au diapason (25 unités).

Avec 28 victoires au compteur (pour 7 défaites), la formation dirigée par Frank Vogel gardent ainsi la tête de la Conférence Ouest. Les Pelicans sont avant-derniers.

Retour Ă  l'accueil