Sans briller, les Lakers prolongent leur série à Orlando

Avec un LeBron James en triple-double, son sixième de la saison, les Angelenos ont décroché une cinquième victoire de rang en disposant du Magic (87-96).

Sans briller mais au sérieux, les Lakers ont emporté leur 22e succès de la saison, en 25 sorties, à Orlando (96-87). Le meilleur début de saison de la franchise de Los Angeles depuis 1985-86.

Quasiment invincibles à l’extérieur (1 seule défaite en 13 matchs), les Lakers entament le match sur un 13-3 pour le retour de Frank Vogel dans son ancien club. JaVale McGee et Anthony Davis dominent dans la peinture tandis qu’Evan Fournier est bien esseulé côté Orlando. Le Français essaie de faire bouger les lignes mais le Magic restera scotché à 9 points sur le premier quart. Une gabegie offensive alors que les Lakers sont à 26 points.

LeBron James poste tranquillement l’arrière tricolore au poste bas pour filer au cercle ou s’impose encore au layup en pénétration. Los Angeles est en démonstration ! Mo Bamba montre de belles choses pour les locaux avec un gros dunk à deux mains mais aussi des rebonds offensifs pleins de dextérité. L’écart redevient acceptable à 13 unités et Aaron Gordon le fait même passer sous la dizaine. Mais Kentavious Caldwell-Pope frappe à deux reprises dans le coin pour remettre Los Angeles largement devant à la pause (51-38).

Le Magic reprend la deuxième mi-temps tambour battant avec Evan Fournier qui rentre deux trois points d’affilée, dont un second pas évident du tout sous pression. Orlando passe un 9-2 en moins de trois minutes pour revenir tout proche, à -6. Le Français se mue ensuite en passeur pour Khem Birch qui conclut par deux fois au cercle. Le Magic n’est plus qu’à deux petits points.


Mais LeBron James veille au grain, avec Anthony Davis servi en pleine extension pour un alley-oop d’envergure. Gordon lui renvoie la faveur d’une grosse claquette et le Magic est dans le match avant le dernier round (69-65).

LeBron James assure avec un 6e triple double
Comme en troisième quart-temps, Evan Fournier donne le ton de loin, et c’est bien Michael Carter-Williams qui égalise d’un 3-points à 71 partout. Mais Los Angeles réplique d’un 8-0 conclu par Jared Dudley, lui aussi de loin. Ce dernier est encore au coeur de l’action, au centre de la mêlée quand Dwight Howard se fait un peu disputer au rebond. Les fautes techniques pleuvent : pour Dwight Howard et Michael Carter-Williams, alors que Wes Iwundu et Jared Dudley sont carrément expulsés pour avoir envenimer les choses.

Pendant ce temps, Jonathan Isaac inscrit 12 de ses 19 points en quatrième quart. Mais KCP continue de flamber. Evan Fournier hérite de la lourde charge de défendre LeBron James en un-contre-un. Et ça se termine par un contre en aide de Mo Bamba sur la première tentative. Mais les deux suivantes résultent en deux fautes pour la Français dont un panier primé. Avec un très bon KCP, les Lakers reprennent +10 dans les cinq dernières minutes. Jonathan Isaac réduit tout l’écart à cinq points.

Mais Orlando ne reviendra pas plus près. Les Lakers emportent ce match derrière le 6e triple double de LeBron James (25 points, 11 rebonds, 10 passes) et un Anthony Davis bien tenu à 16 points à 6/20 seulement.

Du côté floridien, Jonathan Isaac (19 points) et Evan Fournier (18 points) ont manqué de soutien en l’absence de Markelle Fultz et avec un Terrence Ross hors du coup, à 2/11 au tir (96-87).

Retour à l'accueil