Les Clippers ont battu les Wolves à Minneapolis (117-124). Paul George (46 points) et Kawhi Leonard (42 points) ont porté leur équipe vers son 20e succès de la saison.

Les Clippers ont battu les Wolves à Minneapolis (117-124). Paul George (46 points) et Kawhi Leonard (42 points) ont porté leur équipe vers son 20e succès de la saison.

Les Clippers montent en régime et leur duo de superstars avec. Paul George (46 points) et Kawhi Leonard (42 points) ont propulsé Los Angeles vers leur 20e succès de la saison à Minneapolis (124-117). Malgré 39 points et 12 rebonds de Karl-Anthony Towns, les Wolves encaissent un 7e revers de rang…

Ça commence fort avec Karl-Anthony Towns qui récupère le cuir et remonte tout le terrain avant de péter un dunk monumental ! Avec des maillots siglés ‘MSP’, les Wolves rendent hommage à l’histoire de la franchise à St Paul mais ce sont bien les Clippers et leur jersey GTA qui font la course en tête. Kawhi Leonard sanctionne à 3-points sur la transition et il inscrit tout simplement 11 des 18 premiers points de son équipe.

À ses côtés, Paul George arrive également à 10 unités et le duo en est à 21, contre 11 pour les Wolves. Après avoir été largué à -12, Minnesota réduit la distance grâce à Andrew Wiggins avant la fin de la période (33-29).

Mais le spectacle continue pour le duo californien, et notamment PG13 qui arrive à 21 points, cinq minutes seulement dans le deuxième quart. À 3-points ou jusqu’au cercle, ou alors au step back avec le plein de confiance, Paul George use et abuse de la défense de Minny à 8/13 aux tirs.

Mais les Wolves ne paniquent pas et reviennent au score avec Josh Okogie qui obtient le panier primé. Et Karl-Anthony Towns donne même l’avantage à son équipe de loin. Les Clippers répliquent par un 9-0 avec Kawhi Leonard de retour au boulot et toujours aussi méthodique. À la pause, LA mène de 7 points (65-58).

Un duo exceptionnel
Los Angeles sort des vestiaires affamé avec un 7-0 qui force le temps mort de Ryan Saunders. Mais les Clippers assoient encore leur domination avec ce 7-0 qui se transforme en 19-8 malgré les efforts d’Andrew Wiggins. Avec Ivica Zubac qui se réveille, George et Leonard n’en trouvent que plus d’espaces. L’écart atteint la vingtaine et même 25 mais Minnesota s’accroche pour rester à -21 avant le dernier quart (102-81).


Towns lance cependant le dernier quart comme il se doit avec un 3-points et Minny passe pour le coup un 12-5 qui oblige Doc Rivers à arrêter les frais. Kawhi Leonard calme le jeu avec un 3-points qui lui permet d’atteindre le cap des 40. Mais Los Angeles est en faillite et les Wolves se montrent opportunistes, à l’image d’Okogie qui file au layup en jouant la carotte. L’écart n’est plus que de 10 unités !

Karl-Anthony Towns frappe encore de loin, plus la faute, et les Wolves sont carrément là pour souffler sur la nuque des joueurs de LA. C’est alors le moment choisi par Montrezl Harrell pour réussir une claquette chanceuse, mais un dunk plus la faute également, et remettre de l’ordre dans la maison.

Les Clippers reprennent le large et ne seront plus rejoints. Paul George (46 points) et Kawhi Leonard (42 points) ont été admirables offensivement, le 21e duo dans l’histoire de la NBA à dépasser ensemble la barre des 40 points, le premier dans l’histoire des Clippers (124-117).

Retour à l'accueil