Orlando fait tomber Philadelphie

Orlando a réussi l’exploit de battre Philadelphie (98-97). Evan Fournier a occupé un rôle central dans ce succès en inscrivant 20 points à 8 sur 14 aux tirs. Il a fini meilleur marqueur du Magic tout en distribuant aussi 6 passes décisives. Mais son équipe s’est fait peur. Les Floridiens menaient de 10 points, 93-83, en fin de match, avant de multiplier les lancers ratés dans les deux dernières minutes. Les Sixers ont alors tout tenté pour arracher la victoire. En vain.

Trois jours après sa belle victoire contre Milwaukee le jour de Noël, Philadelphie a confirmé son irrégularité en s’inclinant vendredi soir à Orlando (98-97), malgré les 24 points de Joel Embiid et de Tobias Harris.

C’est bien le Magic qui a eu toujours eu la main sur cette rencontre, bien aidé par Nikola Vucevic (16 points, 12 rebonds, 7 passes), Aaron Gordon (19 points, 11 rebonds), Terrence Ross (17 points en sortie de banc) mais également Evan Fournier. L’international français a terminé meilleur marqueur de son équipe avec 20 points, à 8/14 au tir, même si avec son 2/5 aux lancers francs il a contribué au 5/11 sur la ligne des Floridiens dans les dernières minutes, ce qui leur a valu une belle petite frayeur.

« La fin n’a pas été super, mais on peut oublier ça, a réagi le coach Steve Clifford. C’est une belle victoire contre bonne équipe. » C’est ce que préférait retenir Fournier après la rencontre. « C’était le style du Magic ce soir avec de la défense et de la préparation, a souligné l’arrière des Bleus. C’est l’une des meilleures équipes de l’Est et on était prêts pour le combat. Il faudrait qu’on soit comme ça tous les soirs. » Malgré son bilan toujours négatif (14 victoires pour 18 défaites), Orlando consolide sa huitième place à l’Est, qualificative pour les playoffs.

Retour à l'accueil