Le slovène des Dallas Mavericks Luka Doncic s'est blessée à la cheville droite en tout début de match samedi lors de la défaite des Mavs face au Heat (118-122, a.p.). Les premiers examens semblent cependant rassurants. Il y a eu un grand silence, une peur sourde qui a empli d'un coup l'American Airlines Center. Tête de raquette, côté gauche, alors qu'il partait, dans un rythme tranquille, au lay-up, le prodige slovène, Luka Doncic, étincelant depuis le début de la saison, a malencontreusement posé son appui droit sur le pied de l'arrière du Heat, Kendrick Nunn. Sa cheville a vrillé illico, dans une torsion impressionnante. Le jeu a continué tandis que le Slovène a fini par se traîner au-delà du troisième rang, pour finir allonger comme une bête blessée.

Le slovène des Dallas Mavericks Luka Doncic s'est blessée à la cheville droite en tout début de match samedi lors de la défaite des Mavs face au Heat (118-122, a.p.). Les premiers examens semblent cependant rassurants. Il y a eu un grand silence, une peur sourde qui a empli d'un coup l'American Airlines Center. Tête de raquette, côté gauche, alors qu'il partait, dans un rythme tranquille, au lay-up, le prodige slovène, Luka Doncic, étincelant depuis le début de la saison, a malencontreusement posé son appui droit sur le pied de l'arrière du Heat, Kendrick Nunn. Sa cheville a vrillé illico, dans une torsion impressionnante. Le jeu a continué tandis que le Slovène a fini par se traîner au-delà du troisième rang, pour finir allonger comme une bête blessée.

Dans un match où Luka Doncic s’est blessé d’entrée, les Mavs se sont bien battus pour revenir de -24 mais ils ont dû s’incliner en prolongation face au Heat (122-118). Bam Adebayo (18 points, 11 rebonds, 10 passes) a enregistré un 2e triple double en carrière, dans la même semaine.

Ça commence mal pour les Mavs sur leur terrain. Luka Doncic se tord en effet la cheville droite sur le pied de Kendrick Nunn. Il sautille jusqu’aux vestiaires mais la torsion semble sérieuse. Pendant ce temps-là, le Heat débute par un 3/3 à 3-points avec Duncan Robinson, Jimmy Butler et Meyers Leonard.
Ça va même de mal en pis pour Dallas qui encaisse un 24-7. Les Mavs vont compter jusqu’à 20 points de retard mais avec Seth Curry et Maxi Kleber, les Texans se réveillent peu à peu et ils réduisent l’écart à 14 unités sur un 3-points, avec la planche, de Kristaps Porzingis auteur de 7 points d’affilée (37-23).
À 8/12 de loin, et bientôt un de plus avec Kelly Olynyk qui fait mouche, le Heat est insolent de réussite derrière l’arc. Avec Bam Adebayo à la création, Miami bouge bien le ballon et Olynyk se faufile au layup renversé. L’écart reste solidement fixé à la vingtaine malgré Porzingis qui enchaîne les dunks.

Miami passe un 7-0 pour rester en total contrôle à la pause (73-50). Ils sont à 12/19 à 3-points et 23/42 aux tirs pour une performance offensive magistrale. Les Mavs sont clairement sous le choc de la blessure de Luka Doncic, et bien trop friables défensivement…

Bam Adebayo en héros
Mais ça semble aller nettement mieux au retour des vestiaires. Dallas passe un 11-2 qui se transforme même en 20-6 avec Tim Hardaway Jr. qui en inscrit la moitié, en feu derrière l’arc. Erik Spoelstra doit arrêter les frais alors qu’il ne reste que 9 points d’avance. Jalen Brunson sert Kleber qui coupe bien mais il arrive surtout à 13 points pour remettre les Mavs en selle.

En face, Jimmy Butler enchaîne 6 points d’affilée pour calmer cette embellie. Mais en vain, car Dallas passe un 11-2 pour revenir à -7 grâce à Curry. Kendrick Nunn remet 10 points mais le Heat est poursuivi (91-81). En 4e quart, Nunn va tomber sur un os nommé JJ Barea. Le vétéran est très actif, et ce des deux côtés du terrain en provoquant deux fois la faute offensive à Nunn. En 13 minutes de passage, Barea fait 12 points et 5 passes en changeant la physionomie du match.

Car à -2 après le dunk de Tim Hardaway Jr décidément dans un grand soir, Dallas joue à nouveau les yeux dans les yeux avec le Heat. Butler a beau y aller de son panier tout en contrôle, ce sont les Mavs qui ont le vent en poupe et prennent même 4 points d’avance grâce à Porzingis. Bam Adebayo et Jimmy Butler permettent au Heat d’égaliser et d’avoir la balle de match mais Butler prend un 3-points et le manque (112-112).

Dans la prolongation, Dallas semble capable de garder sa dynamique avec Brunson mais quand ce dernier perd le ballon, Tyler Herro frappe derrière l’arc et le vent a tourné. Malgré deux lancers ratés par Jimmy Butler, Bam Adebayo surgit pour le rebond offensif qui fera au final la différence. Jalen Brunson ratera une ultime tentative et le Heat finit bien par remporter ce match avec le deuxième triple double de Bam Adebayo (18 points, 11 rebonds, 10 passes) cette semaine (122-118).

Retour à l'accueil