Les Pelicans craquent en prolongation après avoir réalisé une remontée fantastique

Remonter un retard de 20 points pour finalement s'incliner après prolongation (139-132). Le scénario du match de jeudi soir entre New Orleans et Phoenix sur le parquet du premier pouvait difficilement s'avérer plus cruel pour ces Pelicans auteurs d'une folle remontada pour aucun bénéfice à l'arrivée.

Un succès (le 10eme cette saison pour les Suns, pour 11 défaites) au bout de la nuit auquel Devin Booker est tout sauf étranger. Auteur du carton de la nuit, avec 44 points (13 sur 24 aux tirs, 5 sur 11 de loin), le jeune arrière de la franchise de l'Arizona a particulièrement marqué les esprits dans le troisième quart-temps, avec 21 points sur ses 44 de la soirée. Booker, altruiste, a toutefois laissé la vedette en fin de match à Ricky Rubio (13 points, 15 passes) et Frank Kaminsky (20 points, 2 sur 3 à trois points), eux aussi très en vue, face aux Pelicans de J.J Redick (26 points) et Jrue Holiday (23).

Le meneur espagnol et l'ailier fort drafté en 9eme position par Charlotte en 2015 se sont montrés impitoyables dans le money time.

Retour à l'accueil