Les Mavericks mettent fin à la belle série de Milwaukee

Grâce à 26 points de Kristaps Porzingis et de Seth Curry, Dallas, pourtant privé de Luka Doncic, crée la sensation de la nuit en allant s’imposer sur le parquet de Milwaukee malgré les 48 points et 14 rebonds de Giannis Antetokoumpo (120-116) !

Après un début de match marqué par la maladresse des deux équipes, c’est Dallas qui frappe en premier. Finney-Smith, Brunson, Porzingis et Jackson y vont de leur tir de loin pour donner dix points d’avance aux Mavs (27-17). DiVincenzo stoppe la série des Texans mais ceux-ci sont sur un nuage. À l’image d’un gros dunk de Kristaps Porzingis, ils sont beaucoup plus agressifs que leurs adversaires et terminent le premier quart-temps à +14 (36-22) !

Seth Curry continue alors le festival de Dallas mais il faut tout la hargne de Giannis Antetokounmpo, auteur de 19 des 42 points de son équipe, pour garder les Bucks en embuscade (49-42). En l’absence de Luka Doncic, c’est Jalen Brunson qui délivre les caviars mais Milwaukee serre la vis. Dans le sillage de son MVP, la défense monte d’un ton et le trio Lopez – Middleton – Korver règle la mire pour ramener les Bucks à trois unités à la mi-temps (59-56).

Kristaps Porzingis en feu de très, très loin
Au retour des vestiaires, Giannis redouble d’efforts. Il marque les onze premiers points de son équipe pour leur donner le plus petit des avantages (67-66). Mais les hommes de Rick Carlisle ne paniquent pas.

Ils encaissent et repartent de l’avant grâce au poignet de Seth Curry. Les neuf points de l’arrière lancent un 14-2 qui repousse Milwaukee à -11 (80-69). Avec Donte DiVincenzo à la création et Kyle Korver à la finition, les Bucks stoppent l’hémorragie mais se trouvent tout de même à dix longueurs avant le dernier quart temps (86-76).

Si Antetokounmpo et Korver poussent, Curry et Porzingis surenchérissent à chaque fois pour garder les Mavs en contrôle. Pire, deux tirs de très, très loin coup sur coup du Letton refroidissent le Fiserv Forum, avant qu’une autre banderille de Seth Curry ne semble tuer le match et la série de 18 victoires de suite des Bucks (108-93) !

Avec moins d’une minute à jouer, Dallas conserve onze points d’avance mais trouve tout de même le moyen de se faire peur. Un 2+1 offert, un ballon perdu, et trois lancers francs ratés permettent à Milwaukee de revenir à -5 avec 7 secondes à jouer. Giannis Antetokounmpo agresse alors le cercle et marque avec la faute (119-116). Il rate le lancer franc mais Sterling Brown prend le rebond offensif avant de voir son lay-up contré par Kristaps Porzingis. Dallas tient son exploit !

Retour à l'accueil