Les Blazers relancent la machine face aux Kings

Battus la veille par les Clippers, les Blazers sont repartis de l'avant en s'imposant face aux Kings (127-116). A noter les 33 points de CJ McCollum. Les Mavericks sont parvenus à sortir vainqueurs dans un match accroché face aux Wolves (121-114) . Si Doncic n'a signé "que" 22 points, Dallas a pu compter sur un Brunson clutch en sortie de banc en début de match

Avec un effectif réduit, les Kings sont en difficulté. Particulièrement friables à l’intérieur, les hommes de Luke Walton subissent la loi de Hassan Whiteside, auteur de 9 points et 7 rebonds en 7 minutes. Cela dit, Portland ne parvient pas à faire l’écart, et ce malgré un bon départ de Carmelo Anthony, qui joue la carotte.

La faute à Buddy Hield et Richaun Holmes qui scorent respectivement 14 et 9 points dans la période. Sacramento finit mieux derrière son arrière bahaméen mais aussi Dewayne Dedmon qui vient bâcher Anfernee Simons avant de rentrer un panier à mi-distance. Les Kings mènent de cinq unités après le premier quart (35-30).

CJ McCollum monte en température en 2e quart avec 9 des 12 premiers points de son équipe. Portland revient sur les talons des Kings mais Yogi Ferrell enchaîne lui aussi 8 points pour garder l’avantage. Carmelo Anthony se bat avec deux rebonds offensifs avant de remettre le panier, pour le plus grand plaisir du public qui se lève.

Trevor Ariza n’hésite pas non plus à frapper de loin et les Kings continuent à mener la vie dure à des Blazers qui repassent enfin devant à 4 minutes de la mi-temps, avec Damian Lillard qui rentre son premier panier de loin. Malgré une grosse claquette de Holmes par dessus Whiteside, Sacramento est bien derrière à la pause (66-64).

Les Blazers à l’usure
CJ McCollum relance les débats d’un tir de loin au retour des vestiaires et Portland commence à faire un petit écart avec Damian Lillard qui shoote à 3-points en première intention. Sacramento reste cependant au contact grâce à Richaun Holmes qui enfile 10 points dans la période et aux balles perdues des locaux.

Hassan Whiteside arrive ainsi à cinq passes décisives, un record perso (il finira à 7), mais il envoie aussi une balle dans les mains adverses sur une mauvaise décision. Damian Lillard n’est pas exempt de tout reproche non plus avec un ballon gâché également, mais le meneur All-Star hausse tout de même le ton avec 9 points dans la période pour pousser Portland au-dessus (100-95).

Après un rebond offensif de Skal Labissière bien ressorti, Carmelo Anthony remet du baume au coeur du public avec un 3-points et sa célébration traditionnelle. Kent Bazemore y va aussi de son tir de loin mais Harrison Barnes calme l’embellie. Pour un temps du moins… Car CJ McCollum continue son festival offensif en passant le cap des 30 points, avant que Lillard ne prenne le relais avec deux bombes de très loin pour passer à +11.

Richaun Holmes réplique encore avec le panier, plus la faute, pour atteindre 26 points (record perso) mais Portland semble bien s’envoler vers la victoire.

Des coups de sifflets bizarres retardent l’explosion de joie qui intervient sous les deux minutes, avec Dame qui inscrit le panier plus la faute. Portland rebondit après sa défaite à LA derrière 33 points de CJ McCollum (127-116).
 

Retour à l'accueil