Le Thunder vient à bout de Charlotte en prolongation

Match accroché entre OKC et les Hornets. Grâce notamment à Gilgeous-Alexander (27 pts), le Thunder s'impose finalement en prolongation (104-102).

On fonce dans le 4e quart-temps d’un match plutôt étrange où le Thunder a mené d’une quinzaine de points en première mi-temps après avoir pourtant mis cinq minutes à inscrire ses premiers points. Mais Charlotte, pas plus adroit, s’accroche et à la faveur d’un 8-0 au début du 4e quart-temps, les coéquipiers du revenant P.J. Washington prennent les commandes du match à sept minutes de la fin (77-74).

Tout est réuni pour le hold-up parfait, et Devonte’ Graham plante deux 3-points de suite pour donner cinq points d’avance (83-78). Le match devient alors fou avec le tandem Paul-Gilgeous Alexander qui signe un 7-0 puis Steven Adams qui profite d’un caviar de Chris Paul pour dunker. Le Thunder vient d’enquiller un 13-4 pour s’envoler vers la victoire : 91-87 à 48 secondes de la sirène.

Pourtant pas dans un grand soir, Chris Paul est incroyable, et c’est encore lui, d’un « step back », qui répond à un 3-points de Miles Bridges (93-90). Après un panier de Washington, faute de Rozier sur Dennis Schroder qui ne met qu’un lancer sur deux (94-92). Charlotte a neuf secondes pour égaliser ou remporter le match. C’est Graham qui décide de s’offrir un coast-to-coast pour égaliser à moins de deux secondes de la fin (94-94). Le Thunder a une dernière possession. La balle revient évidemment à Paul qui trouve un tir à 3-points au milieu d’une forêt de bras. La trajectoire est bonne mais le shoot tape le cercle. Prolongation.

P.J. Washington loupe les lancers de l’égalisation
Parce que Rozier a envoyé le ballon, de joie, dans les tribunes à la fin du temps réglementaire parce qu’il pensait que les Hornets avaient gagné, le Thunder récupère un lancer pour attaquer la prolongation avec un point d’avance. Les Hornets semblent avoir décompressé, et OKC attaque sur un 5-0 (99-94). On retrouve les cinq points d’écart après un panier litigieux de Chris Paul, à la limite du dribble à deux mains (101-96).

En face, Charlotte n’abdique pas et un panier à 3-points de Terry Rozier relance la machine. Après une claquette de Steven Adams, c’est au tour de Graham de planter un 3-points à neuf mètres (103-102). Comme en fin de 4e quart-temps, le Thunder laisse filer un lancer, et à huit secondes de la fin, Charlotte peut égaliser ou arracher la victoire. La touche est confuse, et c’est finalement P.J. Washington qui se retrouve avec la balle de match. Le rookie va au cercle, et décroche deux lancers.

Il reste deux secondes à jouer. Il loupe le premier, et n’a pas d’autre choix que de rater le second pour espérer un rebond offensif. Charlotte y parvient mais Devonte’ Graham n’a pas le temps de tenter sa chance, et le Thunder s’impose 104-102 à Charlotte.

Retour à l'accueil