Le Thunder domine Utah Jazz avec un excellent Dennis Schröder

Encore un joli coup pour le Thunder qui n'est plus loin d'un bilan neutre (11V-12D) ! Les partenaires de Dennis Schröder (27pts) ont cette fois battu le Jazz (90-104) malgré un Rudy Gobert au rendez-vous (19pts, 17rbds).

On pensait le Jazz être un peu reparti de l’avant avec sa victoire sur Memphis, après un « road trip » catastrophe à l’Est. Mais c’était une simple éclaircie dans le paysage embrouillé de Salt Lake City en ce moment. La réception de ce Thunder, qu’on pouvait imaginer usé par sa victoire de la veille à Portland, était ainsi l’occasion d’enchaîner, d’autant que les visiteurs se présentaient sans Danilo Gallinari (cheville).

Ces derniers ne tardent pourtant pas à prendre rapidement la main sur le match. À la tête d’une, deux ou trois possessions d’avance pendant la majorité de la première période, le Thunder passe un énorme coup d’accélérateur dans la seconde moitié du troisième quart-temps. L’homme qui fait la différence s’appelle Dennis Schroder.

L’Allemand, qui score autant de points que tout le banc adverse, passe d’abord facilement en vitesse Rudy Gobert, s’offre un petit « jumper » à mi-distance après un écran puis envoie deux missiles derrière l’arc sans que la défense d’Utah ne soit vraiment réactive. D’un coup d’un seul, voilà le Thunder avec 20 points d’avance. Ce coup de chaud de Dennis Schroder intervient alors que les deux autres hommes forts de la triplette d’arrières, Chris Paul et Shai Gilgeous-Alexander, alimentent eux aussi la marque à leur façon.

CP3 n’hésite d’ailleurs pas à faire tourner la tête de Gobert dans le dernier quart-temps sur une simple feinte de passe, avant de trouver SGA en backdoor. À ce stade de la partie, Donovan Mitchell tente bien de sonner la révolte avec ses nombreux « floaters » devant Steven Adams. Son effort est vain, tant l’arrière manque de soutien offensif.

Auteur d’une grosse première période et d’un solide double-double dans l’ensemble, Rudy Gobert, qui a peiné à contenir Steven Adams lors des premières minutes, est effacé en seconde période. Sa relation avec Joe Ingles, meilleur passeur de la rencontre, avec qui il s’entend si bien dans le jeu, est beaucoup moins fluide. Et comme Bojan Bogdanovic est dans un soir sans niveau adresse et que Mike Conley est de nouveau absent, Utah reste scotché.

Troisième victoire de suite pour le Thunder (11v – 12d) qui poursuit son « road trip » à Sacramento mercredi. Utah (13v – 11d), qui a perdu 6 de ses 8 derniers matches, se déplace dans le Minnesota le même soir.

Retour à l'accueil