Coup d'arrêt pour Miami après son joli coup à Toronto. Jimmy Butler (37 pts) et les siens sont tombés sur une bonne équipe de Boston (93-102) emmenée par Brown (31 pts) et Walker (28 pts)

Coup d'arrêt pour Miami après son joli coup à Toronto. Jimmy Butler (37 pts) et les siens sont tombés sur une bonne équipe de Boston (93-102) emmenée par Brown (31 pts) et Walker (28 pts)

La rencontre au sommet de la nuit dernière en NBA se situait à l’Est entre Boston et Miami, deux équipes en grande forme. Et pour cause, le Heat sortait d’une victoire marquante la nuit précédente sur le parquet de Toronto pour infliger aux Raptors leur première défaite de la saison à domicile. Mais privés de Goran Dragic, en raison d’une blessure à l’aine, et de leur coach Erik Spoelstra, resté auprès de sa femme sur le point d’accoucher, les Floridiens n’ont pu faire jeu égal avec la force collective des Celtics (112-93).

C'était un duel qui avait pour enjeu la deuxième place de la Conférence Est. Mais le duel a vite tourné court entre Boston et Miami. Les Floridiens restaient sur neuf victoires en onze matches et un succès marquant sur le parquet du champion Toronto (121-110). Mais leur coach Erik Spoelstra absent pour accueillir la naissance de son deuxième enfant, ils n'ont pas soutenu le rythme plus d'un quart-temps (28-20 pour le Heat). 

Malgré les 37 points de Jimmy Butler, les Celtics ont marché sur le reste de la partie (92-65), facilement empoché la mise (112-93), et restent donc invaincus à domicile (8-0). En l'absence de Gordon Hayward, toujours blessé (fracture de la main gauche), le duo Kemba Walker - Jaylen Brown a fait des étincelles, le premier assurant son record cette saison (31 points, 5 sur 9 à 3 points), le second faisant le reste (28 points, 9 sur 17 au tir dont 6 sur 11 à 3 points, 7 passes). Vincent Poirier a joué une petite minute pour Boston, le temps d'inscrire un panier.

Retour à l'accueil