Tournoi de pré-qualification olympique : les D'Tigress veulent conserver le même niveau d'éthique et de travail

ABUJA (Nigéria) - La dernière défaite du Nigéria sur le continent africain a eu lieu le 2 octobre 2015, face au Cameroun 61 à 60 lors de la demi-finale de l'AfroBasket féminin à Yaoundé.

Depuis lors, les D'Tigress ont remporté deux titres consécutifs de l'AfroBasket sans concédé la moindre défaite, notamment en 2017, en battant son hôte, le Mali 48-47 en demi-finale et assommant le Sénégal, champion en titre, par 65-48.

À Dakar en août dernier, le Nigéria a remporté tous ses matchs de manière convaincante et était carrément la meilleure équipe de l’épreuve continentale, éliminant les hôtes et leur plus grand rival, le Sénégal.

Alors qu'elles se rendent ce samedi 9 novembre à Maputo au Mozambique pour le tournoi de pré-qualification olympique, la joueuse la plus utile de l'AfroBasket 2019 et la meneuse du Nigeria Ezinne Kalu craint d'être complaisantes.

Le Nigeria a été placé dans le groupe A aux côtés du Mozambique et de la République démocratique du Congo, deux équipes très tenaces qui ont la capacité de défier les D'Tigress.

Dans une interview exclusive confié à FIBA.basketball, Kalu a déclaré: "J'aime le groupe dans lequel nous sommes. Je pense que c'est un groupe solide. Bien que nous ayons vaincu la RD Congo lors de la phase de groupes de l'AfroBasket, nous ne voulons pas les prendre à la légère"

"En ce qui concerne le Mozambique, nous ne les avons pas affrontés, mais nous avons vu de quoi elles sont capables lorsqu'elles ont affronté le Sénégal. C'est une équipe très difficile et elles auront leur public à domicile. Il est donc important de se concentrer et de prendre un match à la fois. "

Devant leurs supporters, le Mozambique est au centre de la menace et de l'inclusion de la super star Leia Dongue et des stars locales Ingvild Macauro et de la capitaine Odelia Mafanela, qui remettront en question le statu quo.

Dongue est un acteur très important pour le Mozambique

Dongue est un acteur très important pour le Mozambique

"L'objectif est de rester invaincu à Maputo, de sorte qu'en février nous fassions partie d'un groupe que nous pourrons bien affronter", a expliqué Kalu.

"Il est très important que nous conservions le même niveau de confiance et d'éthique de travail. Bien que nous ayons remporté l'AfroBasket deux fois consécutive. Il est impératif de ne pas avoir la tête basse. Nous voulons vraiment beaucoup plus grand."

"Quelque chose au niveau international. Pour que nous puissions bien performer et réussir au Mozambique et encore en février, nous devons augmenter notre niveau de concentration 10 fois plus."

Pour Kalu et ses coéquipières, les Jeux olympiques de Tokyo 2020 sont l’occasion idéale pour prouver qu’elles sont la meilleure équipe africaine, mais aussi pour combler l’écart qui les sépare des équipes d’élite du monde.

L'entraîneur-chef du Nigeria, Otis Hughley, a inclus neuf joueuses de l'équipe qui a remporté le titre il y a moins de trois mois, avec trois renforts qui sont Elizabeth Balogun, Pallas Kunnayi-Akpannah et Upe Atosu.

"Honnêtement, nous nous abstenons de faire preuve de complaisance. Chaque jour est une journée pour améliorer notre art. Tous les jours est une journée pour devenir des leaders plus forts et de meilleurs athlètes. Chaque jour, nous essayons de dépasser les attentes de nos entraîneurs et de nos coéquipières."

"Cela signifierait beaucoup pour l'équipe du Nigeria de concourir sur la scène internationale l'année prochaine. Pionnière. Je pense qu'en tant qu'équipe, nous sommes venus jusqu'ici et nous avons encore beaucoup à donner."

Le Nigéria est invaincu en Afrique en quatre ans

Le Nigéria est invaincu en Afrique en quatre ans

Le tournoi de pré-qualifications (zone Afrique) pour les jeux olympiques de Tokyo auront lieu du 14 au 17 novembre à Maputo.

Les deux meilleures équipes de chaque groupe se qualifieront pour les demi-finales. Le vainqueur du groupe A seront opposé à l'équipe classée deuxième dans le groupe B et le vainqueur du groupe B à l'équipe deuxième du groupe A.

Les deux vainqueurs des demi-finales valideront automatiquement leurs billets pour le tournoi WOQT, qui regroupe 16 nations, et les deux perdants s'affronteront pour la troisième place.

Les deux meilleures équipes africaines joueront dans les WOQT avec les trois meilleures équipes de chacune des trois WOQT qualifiées pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Retour à l'accueil