Toronto domine le Magic

Dure soirée pour Orlando, défait chez les Raptors (113-97) et qui perd aussi sur blessure Nikola Vucevic et Aaron Gordon...

Le début de match du Magic est très sérieux. Appliqué défensivement, Aaron Gordon fait un boulot monstre sur Pascal Siakam. La nouvelle star de Toronto peine devant la puissance physique du Floridien. En attaque, le Magic récite plutôt bien son jeu. Chaque fois que Nikola Vucevic touche le ballon, Toronto déclenche une prise à deux. Mais le Monténégrin arrive à trouver à chaque fois un coéquipier ouvert. Il sert d’abord Gordon pour un gros dunk puis Evan Fournier sur un passe-et-va. Le Français rend la pareille à son pote qui oblige Nick Nurse à prendre un temps-mort (19-14).

À l’image de son équipe, le Français est dans son match. Et Toronto a toute les peines du monde à attaquer la défense agressive de ses adversaires. Orlando continue de jouer sans pression. Al-Farouq Aminu et Terrence Ross tout comme Mo Bamba maintiennent le Magic devant (26-20). Mais l’entrée de Terence Davis va enflammer la Scotiabank Arena. Le rookie des Raptors score deux tirs à 3-points et les deux équipes se retrouvent au coude à coude après 12 minutes (32-32).

Nikola Vucevic sort sur blessure
Toronto a trouvé son rythme avec sa « second unit ». Défensivement, les Canadiens sont mieux et c’est une nouvelle fois grâce à leur banc. Chris Boucher, Rondae Hollis-Jefferson et Davis sont déchaînés. Dunks, rebonds offensifs et contres… Les trois doublures réalisent des prouesses. Mention spéciale à Chris Boucher qui écrase un gros dunk sur la tête de Mo Bamba. Toronto a pris les commandes (41-34).

Plus rien ne va pour le Magic qui ne peut rien faire face à la furie canadienne. Cette équipe aime défendre, aime courir et quand elle y arrive, c’est très compliqué de les freiner. Pour couronner le tout, Orlando va devoir terminer la rencontre sans Vucevic. Le pivot All-Star est mal retombé, la cheville a tourné, et on ne le reverra plus. Fin de mi-temps très compliquée pour le Magic puisque Toronto rejoint la pause avec 10 points d’avance (61-51).

Chris Boucher, l’energizer
Pour ne rien arranger, Aaron Gordon ne reviendra pas non plus en jeu et la tâche se complique encore plus pour le Magic. C’est cependant intéressant de voir Evan Fournier prendre ses responsabilités en attaque pour pallier l’absence de Vucevic et Gordon. Orlando montre du caractère mais c’est pour l’instant insuffisant pour revenir à hauteur des Raptors (72-65). C’est offensivement que les Floridiens ont du mal. C’est dommage car ils défendent mieux qu’en première mi-temps, mais leur maladresse les empêche de recoller au score (79-68).

Dans le dernier quart-temps, Toronto reprend ses bonnes habitudes. Chris Boucher dunke puis score poste bas afin de redonner une belle avance à son équipe. Serge Ibaka à l’infirmerie, il a du temps de jeu et c’est vraiment un tout bon. Comme face à Charlotte, il aura été essentiel aux siens (85-70).

Orlando ne pourra jamais revenir sous la barre des dix points. Après trois victoires de rang, le Magic s’incline face à l’une des meilleures équipe de la conférence Est (113-97). Mais le résultat est secondaire puisque Steve Clifford doit surtout espérer que Nikola Vucevic et Aaron Gordon puissent revenir assez rapidement.

Retour à l'accueil