Les 76ers ont maîtrisé de A à Z Miami (113-86) pour signer leur 4e victoire de suite.

Les 76ers ont maîtrisé de A à Z Miami (113-86) pour signer leur 4e victoire de suite.

Les Philadelphia Sixers ont été sans pitié pour Jimmy Butler, qui jouait pour la franchise de Pennsylvanie, puisqu'ils ont surclassé Miami (113-86), et tenu leur ancien coéquipier à seulement 11 points. Butler a été hué par le public à chaque ballon touché. Josh Richardson (32 points) a terminé meilleur marqueur de Philly tandis que Joel Embiid a validé un double-double (23 points, 11 rebonds).

Les retrouvailles entre Philadelphie et Jimmy Butler (11 points à 4/13) débutent alors tout qui réussi aux Sixers. Alors que Jimmy Butler se fait huer à chaque fois qu’il touche la balle, ses coéquipiers ratent six de leurs sept premiers tirs et voient un dunk de Joel Embiid terminer un 9-0 (11-2).

Philly sort les barbelés
Si Jimmy Butler stoppe l’hémorragie, Miami continue d’offrir de nombreux tirs ouverts à ses adversaires. Et, les coéquipiers d’Al Horford ne se font pas prier pour enfoncer le clou en marquant neuf tirs de suite alors que le Heat n’est qu’à 3 sur 16 aux tirs et compte quatre ballons perdus (26-6) ! Il faut cinq points de Tyler Herro en sortie de banc et quatre rebonds offensifs pour aider le Heat à sortir la tête de l’eau (28-13).

Joel Embiid marque cinq points et envoie Tobias Harris au dunk, mais l’attaque des Sixers commence à ralentir. Le manque de rythme et de menace de loin permet à Miami de stabiliser l’écart. La sortie du pivot camerounais correspond alors à un 9-2 du Heat mené par Jimmy Butler et Goran Dragic (37-24). À l’image d’Horford, Harris, et Richardson, Philly finit par régler la mire alors que Miami, pourtant troisième équipe la plus adroite de loin cette année, n’a marqué qu’une seule de ses douze tentatives à la mi-temps (55-35) !

Miami à côté de la plaque
Les Sixers reviennent sur le terrain avec la volonté de tuer tout espoir d’un retour floridien. Derrière deux tirs primés de Joel Embiid et de Josh Richardson, ils entament le troisième quart temps sur un 18-3 pour prendre 35 points d’avance (73-38) ! À cet instant du match, Miami compte plus de ballons perdus (14) que de tirs marqués (13), seulement deux passes décisives, et 27% de réussite aux tirs.

Derrière 13 points de Josh Richardson dans le troisième quart temps, Philadelphie déroule (92-53), et enchaîne une quatrième victoire de suite. pour revenir (11-5) quasiment à hauteur (11-4) de ses adversaires du soir.

Retour à l'accueil