Le déplacement des Rockets, qui restaient sur huit victoires, avait valeur de test à Denver. Et les Nuggets leur ont montré qu'il faudra compter sur eux à l'Ouest, en s'imposant (105-95).

Le déplacement des Rockets, qui restaient sur huit victoires, avait valeur de test à Denver. Et les Nuggets leur ont montré qu'il faudra compter sur eux à l'Ouest, en s'imposant (105-95).

Après huit victoires consécutives, Houston a vu sa belle série s’arrêter. En déplacement à Denver, les Rockets ont bu la tasse (105-95) face à des Nuggets emmenés par un Nikola Jokic de gala (27 points, 12 rebonds) lors d’une soirée à vite oublier pour James Harden et les siens. Pour la première fois de la saison, le barbu est d’ailleurs resté sous la barre des trente points (27, 7 rebonds, 7 passes) malgré une adresse plus que correcte (8 sur 16 aux tirs, 4 sur 8 de loin). Bien pris lui aussi par la défense adverse, Russell Westbrook, de son côté, a dû se contenter de 25 points. A l’arrivée, Houston, désormais troisième à l’Ouest derrière… Denver, n’a même pas atteint les cent points dans le Colorado. Une première cette saison.
 
James Harden, qui frôle actuellement 40 points de moyenne, s'est contenté de 27 cette fois, à 50% aux tirs. Moins glouton, il n'a shooté que 16 fois, partageant le ballon avec Russell Westbrook bien moins adroit (25 pts, à 8/22).

En face, Denver a dicté le tempo et Nikola Jokic s'est particulièrement illustré (27 pts, 12 rbds). Résultat, la franchise du Colorado est le nouveau dauphin des Lakers.

Retour à l'accueil