NCAA : Mamadi Diakite s'est inspiré de l'expérience d'Elite Eight pour s'imposer face au Vermont

L’attaquant vedette de Virginia, Mamadi Diakite, a joué mardi soir lors de la victoire 61-55 de l'UVA sur le Vermont, toujours invaincu, mais c’est son incroyable réussite à trois points qui a retenu l’attention des gens y compris sa capacité à défendre sur de nombreuses positions.

Diakite, qui a parlé de sa plus grande autonomie en avant de la saison, a shooté avec un excellent pourcentage de réussite derrière l'arc (3/3) contre les Catamounts, améliorant ainsi son pourcentage de la saison à 62,5% en tête de son équipe à trois points.

"Tout ce qu'il faut pour que l'équipe gagne", a déclaré Diakite à propos de son aptitude au tir à trois-points. «J’étais au bon endroit au bon moment et Kihei, nous y étions auparavant, il m’a retrouvé et j’ai réussi à garder mon calme et à l’abattre.

"Nous avons ce petit lien de l’année dernière, il va continuer."

Diakite et Kihei Clark étaient déjà présents dans l'équipe l'année dernière comme le notait le senior guinéen, faisant référence à la passe et au tir qui ont permis à l'UVA de s'offrir une prolongation inespérée contre Purdue la saison dernière et jusqu’à finalement remporter le premier titre national du basket-ball masculin de l'histoire de Virginia. 

Ce match contre Purdue était un autre point de référence pour l'UVA mardi soir quand il s'agissait du très redoutable Anthony Lamb, qui a planté sept tirs à trois-points pour terminer la soirée avec 30 points dans la défaite. 

Diakite a déclaré que cette performance de Lamb lui rappelle Carsen Edwards, qui avait inscrit 42 points dans ce thriller en huitièmes de finale de l'Elite 8.

"Cela m'a rappelé l'année dernière lorsque nous avons joué contre Purdue. Carsen Edwards a frappé encore et encore, encore et encore", a déclaré Diakite.

Alors que Diakite menait l'UVA en marquant avec 19 points dans la victoire sur le Vermont, c’est son travail tardif contre Lamb sur la défense qui a fait la différence.

"Un de ces jours où tout se joue. À la fin, je voulais relever le défi et j'y ai répondu", a déclaré Diakite. "[Tony Bennett] a dit:" Braxton, va le chercher. "Puis il a marqué sur Braxton. "Mamadi, va le chercher." Puis il a marqué sur moi. Puis "Braxton, va le chercher." Ensuite a un moment donné, je lui ai dit: "Coach, je ne veux pas en parler, laissez-moi le chercher. "C'était le moment où nous allions un peu mieux."

Le message de Bennett à Diakite après le match était clair.

"Il a bien joué", a déclaré l'entraîneur-chef des UVA. «Je pense qu'il doit juste continuer à rester lui-même mais rester agressif et juste verrouiller. Nous avons besoin de sa capacité à faire des choses, à être juste et solide et à laisser son jeu parler. C’est le meilleur moyen. Jouez avec passion mais restez humble et laissez votre jeu parler. Je pense que c’est vraiment important.

Bennett faisait référence à des discussions en cours du match entre Lamb et Diakite.

«Il me dit comment grandir», a déclaré Diakite au message de Bennett. «Il y a toujours de la place pour grandir. Je me suis un peu gonflé et je voulais relever le défi. J'étais excité. [Lamb] m'a parlé et j'ai répondu à cela. Je me suis pris dans le moment. Juste après, j'ai pris du recul et réfléchi. Je devrais juste être dans mon jeu et jouer. "

Diakite et les Wahoos reviennent au jeu samedi à midi, face à UMass. Le match sera télévisé sur ESPN News.

Retour à l'accueil