NCAA : Mamadi Diakité mène Virginia à Syracuse au terme d'un match ultra-défensif !

En déplacement à Syracuse ce mercredi soir, Mamadi Diakité a mené les champions en titre de la NCAA, Virginia Cavaliers à une première victoire de la saison obtenue au terme d'une rencontre ultra-défensive (48-32). En 35 minutes de jeu, le natif de Guinée Conakry a été très propre avec 12 points à 6/10 aux tirs, 6 rebonds, 2 contres, une passe et une interception. 

Les hommes du coach Tony Bennett étaient en déplacement ce mercredi soir dans le New York pour affronter les Orange de Syracuse qui promettaient l'enfer aux Cavaliers pour cette première sortie de la saison depuis leur titre de champion national. 

Exit De'Andre Hunter (Atlanta Hawks), Kyle Guy (Sacramento  Kings) et Ty Jerome (Phoenix Suns), l'UVA qui s'est toujours construit à travers des talents purs, pas forcément des recrues 5 étoiles, mais des joueurs avec du potentiel pour se développer à long terme, avait l'obligation de très vite trouver d'autres ressources pour faire oublier ces trois armes offensives de la saison dernière parties pour la NBA l'été 2019.

Diakité donnait en quelque sorte un avertissement au reste de la NCAA il y a quelques jours qu'il a le sentiment que la défense de Virginia de cette année est plus meilleure que celle de l'année dernière. Il faut rappeler que l'UVA avait la meilleure défense sur le plan national la saison dernière. 

Avec le pivot guinéen Mamadi Diakité dans un nouveau rôle de leader, Virginia n'a pas attendu trop longtemps pour se barricader, affichant un excellent niveau d'agressivité en défense. Les Orange font ainsi face à une vraie tour de contrôle dès le premier quart-temps avec sans surprise Mamadi Diakité comme chef d'équipe (13-2). Difficile de trouver la faille devant son public, Syracuse subit des deux côtés du terrain mais profitant des 10 pertes de balle des Cavaliers en première période et du manque d'adresse au tir de Braxton Key (3/10), Kihei Clark (3/9), Casey Morsell (1/6) et Tomas Woldetensae (0/4), les Orange gardent tout de même un petit espoir à la pause (25-19). 

Au retour des vestiaires, c'est le moment choisi par Mamadi Diakité de rappeler à tous qu'il est l'un des meilleurs contreurs de la NCAA en allant bâcher le meneur américain Jesse Edwards d'une manière spectaculaire, permettant à Virginia de rester devant avec un joli matelas dans le troisième quart-temps (27-19). Avec Elija Hughes à 14 points avec un vilain 4/14 aux tirs et 5 rebonds et aucun autre joueur avec deux chiffres, sans oublier une adresse catastrophique aux tirs (13/55) pour l'ensemble de l'équipe, Syracuse ne peut espérer grand chose contre les champions en titre habitués à gérer ce genre de matchs ultra-défensif.

Malgré un 20/49 à deux points et 4/25 à trois-points, les Cavaliers s'en sortent bien à Syracuse contre un adversaire de l'ACC en inscrivant 48 points, mais surtout en gardant les Orange sous la barre des 40 points (34). Pour sa part, Diakité a parfaitement réussi sa première sortie de la saison en signant 12 points à 6/10 aux tirs, 6 rebonds, 2 contres, une passe et une interception en 35 minutes. À noter que le candidat au titre du joueur de l'année (Player of the year), meilleur ailier fort de l'année, et du Défenseur de l'année a été dominant dans la peinture. Il a notamment pris aucun tir à trois-points dans cette rencontre malgré son énorme progression dans cet exercice. Ceci dit, ce n'est qu'un premier match et la saison est encore longue.

Pour son premier match à domicile dans le John Paul Jones Arena de Charlottesville, Virginia accueillera dimanche  à 12h00 le James Madison University (JMU).

Retour à l'accueil