Luka Doncic offre une nouvelle victoire à Dallas

Les Mavericks ont battu le Magic sur le fil cette nuit (107-106). Comme souvent, voire presque tout le temps, Luka Doncic a été au cœur de ce succès en terminant avec 27 points, 7 rebonds et 7 passes décisives au compteur.

Aaron Gordon était en jambes : l’ailier marque 10 des 18 premiers points de son équipe, autant que l’équipe adverse, qui réussira seulement à revenir à une possession en toute fin de premier quart avec un 3-points de Tim Hardaway Jr. Mais avec deux nouveaux dunks, Aaron Gordon porte, de nouveau, l’écart à +8 au début du deuxième.

C’est Dwight Powell qui en face a la plus de répondant : à la passe, puis à la finition, l’intérieur remet son équipe dans le coup. Mais entre deux paniers de Nikola Vucevic, Aaron Gordon sort de nouveau de sa boîte pour marquer le 3-points qui fait mal. J.J. Barea lui répond miraculeusement avec la planche, avant de confirmer avec une autre banderille, puis une troisième : le meneur fait sentir sa présence pour son premier match depuis le 11 janvier dernier, et permet à Dallas de n’être qu’à -2 à la pause (56-54).

La pause a quelque peu coupé les jambes des Mavs, et à l’inverse relancé le Magic : après Aaron Gordon, c’est Jonathan Isaac qui se montre avec une interception convertie en dunk, puis un 3-points. Evan Fournier y va aussi du sien, puis Markelle Fultz s’en va remettre l’écart à 10 unités en contre-attaque.

Ça semble être la limite autorisée par les locaux, qui vont alors enchaîner, sous l’impulsion d’un Luka Doncic omniprésent, un 15-3 pour repasser devant ! Le Slovène va ensuite inscrire deux paniers dans les 30 dernières secondes de la période pour pousser ses adversaires à -7 (86-79).

Le mini-break fait de nouveau du bien à Orlando, qui grappille son retard en quelques minutes. Luka Doncic et Evan Fournier se livrent une belle bataille sur une poignée de possessions consécutives, interrompue par la sixième faute du Français, qui sort avec 9 petits points. Aucune des deux équipes ne se détache dans ce « money time » où Orlando passe la barre des 100 points pour la première fois de la saison après une interception non comptabilisée de Jonathan Isaac qui aurait dû lui offrir un rare 5×5.

C’est encore lui qui marque quand Orlando est à -5 à 2 minutes du terme, Aaron Gordon convertissant ensuite sa grosse défense sur Luka Doncic pour ramener le Magic à -1 à 40 secondes de la fin (107-106).

Il croit même faire passer son équipe devant mais les arbitres lui sifflent un premier passage en force, puis un second sur la possession suivante après un nouveau mauvais choix de Luka Doncic ! Seth Curry rentre pour shooter deux lancers à 7 secondes de la fin… mais il rate les deux. Le score n’a toujours pas bougé…

La balle de match est pour Nikola Vucevic, qui manque son tir à 3-points. Pour sa 500e en NBA, Steve Clifford repart avec une défaite et des regrets, avant un duel contre Memphis vendredi. Quand les Texans recevront eux les Knicks.

Retour à l'accueil