Mamadi Diakité porte les Cavaliers face à James Madison University.

Mamadi Diakité porte les Cavaliers face à James Madison University.

Mamadi Diakite lui-même n’a pas su mesurer l’impact de sa décision de prendre la température de la NBA ce printemps sur son jeu. Les premiers retours sont au rendez-vous: c’est un joueur différent, sans aucun doute.

«En tant que leader, je voulais envoyer un message et montrer à tout le monde que nous sortions et que nous allions jouer dur et leur donner le meilleur de nous-mêmes», a déclaré Diakite après avoir mené Virginia à la victoire contre James Madison (65-34) avec 19 points, 13 rebonds, 2 contres et une interception en 29 minutes. Il a notamment terminé la première mi-temps avec 16 points et 6 rebonds. 

Diakité a terminé le match avec 8 sur 16 aux tirs en 29 minutes, mettant en vedette un jeu beaucoup plus multidimensionnel que ce que nous avons vu en lui lors de la course au titre du champion national, lorsque ses principales contributions en attaque consistaient à placer des écrans et à marquer occasionnellement.

Face à Syracuse en match d'ouverture, Diakité avait signé 12 points à 6 sur 10 aux tirs, 6 rebonds, 2 contres, une passe et une interception en 34 minutes pour offrir une première victoire à l'UVA. 

En deux matchs, le natif de la Guinée Conakry tourne avec une excellente moyenne de 15.5 points à 55% de réussite aux tirs, 9.5 rebonds, 2 contres et une interception en 31.5 minutes. 

Après ses auditions printanières pour les équipes de la NBA, Diakite a boosté son jeu sur le périmètre, notamment son tir, sa capacité à dribbler et il a aussi amélioré ses finitions près du cercle.

Mamadi Diakité face à Syracuse. 6 nov 2019

Mamadi Diakité face à Syracuse. 6 nov 2019

«J'ai travaillé très dur», a déclaré Diakite. «J'ai suivi le processus et travailler avec l’entraîneur Bennett et le personnel. Ils m'ont beaucoup aidé avec mon tir. J'ai fait beaucoup d'ajustements jusqu'à ce que je sois capable de trouver le bon, et j'ai arrêté avec ça. "

L'entraîneur de James Madison University (JMU), Louis Rowe, a été impressionné.

«Je pense qu’il est génial dans l’espace, qu’il se déplace très bien, qu’il est confortable à sa position, à 4-5 mètres du panier, qu’il ouvre le match avec un tir à trois-points, a déclaré Rowe. «Il déchire et conduit, excellent finisseur, lisse, a de bonnes sensations. Que veux-tu de plus? Il est très très bon, c'est un jeune homme très talentueux. Il a tout. J'entends des trucs de type Serge Ibaka, tu sais? Et c’est la vérité, il a ce type de package.

«Je pense qu'il s'est épanoui l'année dernière autour du Big Three. Il a pris confiance en lui, il a réussi à devenir un gars sur lequel ils comptent, a réussi le shoot du match pour eux. J'ai aussi été joueur une fois. Je comprends l’énergie qui se cache derrière cela, vous gagnez de plus en plus de confiance. C'est un gars très confiant et talentueux, là-bas. "

L'arrière des arrières, Tony Bennett, sait qu'il a besoin de Diakite pour marquer.

«Nous avons besoin de son jeu en attaque et de sa capacité à dribbler et à tirer, à poser des écrans ou à prendre les shoots en mouvement», a déclaré Bennett. "J'encourage cela et je le veux, et il a fait un excellent travail contre Syracuse, comme Jay (Huff), et je l'ai observé, et il a maintenant l'occasion, dans sa cinquième année, d'être pour nous une menace à l'intérieur et dehors aussi. "

Retour à l'accueil