Les Celtics viennent à bout des Warriors dans le money-time pour une 10ème victoire consécutive

Face à une équipe des Warriors qui n’a rien lâché, malgré la perte de D’Angelo Russell, Boston s’en est remis à Jayson Tatum (24 points) et Kemba Walker (20 points) pour l’emporter sur le fil (105-100).

Pour la première fois de la saison, Steve Kerr débute le match avec un cinq de « grande taille », en remplaçant Jordan Poole par Eric Paschall (16 points, 8 rebonds), et en jouant avec un pivot, trois ailiers, et un meneur. Ce cinq présente aussi un beau potentiel défensif et il le montre dès les première minutes.

Les Warriors limitent ainsi Boston à 3 sur 15 aux tirs et ils transfèrent ce momentum de l’autre côté du terrain pour prendre treize points d’avance (23-10). Alors que D’Angelo Russell compte déjà dix points, la sortie de Draymond Green remet les Celtics dans le coup. Derrière le trio Marcus Smart – Jaylen Brown – Brad Wanamaker et une défense enfin dans le match, ils finissent le premier quart-temps sur un 9-2 (32-23).

Des Warriors séduisants mais imprécis
Marcus Smart et Jayson Tatum ne relâchent pas la pression. Le premier force deux pertes de balles et marque son troisième tir de loin de la soirée, alors que le second inscrit neuf points à 4 sur 6 aux tirs pour ramener Boston à -1 (41-40). Eric Paschall réveille alors les siens en marquant huit points sur Grant Williams. De nouveau à +5, les Warriors ont l’occasion d’enfoncer le clou mais ils se tirent au contraire plusieurs balles dans le pied.

Russell perd la balle en transition et ne revient pas en défense, offrant un lay-up à Brad Wanamaker. Sur la possession suivante, Cauley-Stein prend et rate un tir poste haut qu’il ne devrait pas prendre, menant au premier panier de Kemba Walker qui égalise. Dans la foulée, Bowman fait faute sur le meneur de Boston à 3-points, permettant aux Celtics de passer devant et de rentrer aux vestiaires en tête (52-51).

Après avoir perdu six ballons en deuxième quart-temps, les Warriors en ajoutent huit lors des six premières minutes du troisième, donc cinq commis par D’Angelo Russell qui en comptent désormais neuf ! Miraculeusement pour les locaux, les Celtics ne prennent que sept points d’avance (64-57). À l’image d’un dunk inattendu de Ky Bowman et d’un Alec Burks agressif vers le cercle, les Dubs font de la résistance, mais huit points de suite de Jaylen Brown gardent cependant Boston en contrôle (76-71).

Kemba Walker et Jayson Tatum décisifs
Alors que D’Angelo Russell a rejoint les vestiaires en troisième quart-temps avec une entorse du pouce, Alec Burks (20 points) marque sept points pour mener un 13-4 de son équipe (84-80) ! Kemba Walker et Jayson Tatum répondent alors par deux tirs de loin et les deux équipes entament le money time dos à dos. Walker enchaîne mais un 2+1 de Paschall et un rebond offensif énorme de Bowman lancent un 9-0 de Golden State (97-92) !

Kemba Walker et Jayson Tatum prennent alors leurs responsabilités pour stopper l’hémorragie. Un 3-points de Walker lance un 8-0, conclu par quatre points de suite de Tatum (100-97). Avec moins d’une minute à jouer, c’est Alec Burks qui hérite de la balle d’égalisation mais son tir fait gamelle. Dans la foulée, Kemba Walker ne tremble pas et tue le match d’un step back à mi-distance. Boston tient sa dixième victoire de suite.

Retour à l'accueil