Mal en point, les Clippers ont su rattraper leur retard en fin de match pour battre les Blazers (107-101) sous l'impulsion d'un grand Kawhi Leonard auteur de 16 points dans le quatrième quart temps.

Mal en point, les Clippers ont su rattraper leur retard en fin de match pour battre les Blazers (107-101) sous l'impulsion d'un grand Kawhi Leonard auteur de 16 points dans le quatrième quart temps.

Battus la veille à domicile par Milwaukee (129-124), les Clippers se sont repris en dominant Portland (107-101). Préservé contre les Bucks, Kawhi Leonard a brillé, particulièrement en fin de rencontre, pour terminer avec 27 points, 13 rebonds et quatre passes en 33 minutes sur le parquet.

La NBA a néanmoins infligé une amende de 50 000 dollars aux Clippers suite aux propos de l’entraîneur Doc Rivers semblant minimiser la réalité de la blessure ayant permis de ménager Leonard mercredi soir face aux Bucks. Du côté de Portland, Damian Lillard et C.J. McCollum ont tous deux inscrit 22 points. Les Clippers se replacent à la quatrième place de la Conférence Ouest dominée par leurs rivaux des Lakers.

Le joueur : Kawhi Leonard décisif pour les Clippers
Après un début de partie difficile, Kawhi Leonard a fait ce qu’il fait faire de mieux : prendre le match à son compte dans les moments les plus importants, dominer la défense et faire gagner son équipe. La superstar des Clippers a inscrit 18 de ses 27 points dans le quatrième quart temps et Los Angeles a fini par l’emporter sur le fil contre Portland (107-101). Les Blazers, menés de 7 points à la mi-temps (47-40), avaient pourtant réussi à repasser devant sous l’impulsion de Damian Lillard et du jeune Anfernee Simmons. Mais Lillard a été étouffé par la défense californienne – et notamment par le redoutable Patrick Beverley – dans les dernières minutes. Pile au moment où Leonard s’est réveillé. Et quand ce n’était pas le MVP des finales 2019, Lou Williams prenaient le relais. Le joker des Clippers a marqué 23 points dont un panier primé assassin à une trentaine de secondes du buzzer pour achever les Blazers (103-99). Pendant plusieurs minutes, les joueurs de Doc Rivers se dirigeaient vers une troisième défaite cette saison. Puis Leonard a rappelé pourquoi cette formation sera très difficile à battre : parce qu’elle est guidée par le meilleur joueur du monde.

Retour à l'accueil