Giannis Antetokounmpo s'occupe des Raptors en frôlant le triple-double

Pour leurs retrouvailles après la finale à l'Est des derniers Playoffs, les Bucks ont été plus solides que les Raptors (115-105) grâce à un Giannis Antetokounmpo en grande forme (36pts, 15rbds, 8pds).

La vengeance est un plat qui se mange froid et l’ogre Giannis Antetokounmpo n’en est qu’à l’amuse-bouche. Cinq mois après leur opposition en finale de la conférence Est, Milwaukee et Toronto se sont retrouvés pour la première fois la nuit dernière, et le phénomène grec avait les dents qui rayaient le parquet. Le MVP de la ligue avait effectivement à cœur d’envoyer un message clair à des Raptors qui, en mai, lui ont barré la route d’un éventuel titre.

"Oui, j’étais vraiment très motivé, a-t-il confirmé sur ESPN après le match, gagné par ses Bucks (115-105). C’est évidemment une équipe différente, Kawhi (Leonard) n’est plus là, mais je trouve que les autres ont élevé leur niveau de jeu. Kyle (Lowry) joue toujours aussi bien, (Pascal) Siakam a vraiment progressé. C’est l’équipe qui nous a coûté notre place en finales NBA donc, forcément, on a joué un peu plus dur et avec un peu plus d’énergie."

Et quand Giannis Antetokounmpo met tous ces ingrédients-là, il est intenable. Auteur de 36 points (à 14/20 aux tirs), 15 rebonds, 8 passes et 4 contres, l’ailier All-Star a permis à son équipe de faire la course en tête de bout en bout, les champions en titre n’ayant jamais mené au score. Kyle Lowry s’est pourtant démené, avec lui aussi 36 points au compteur (à 11/18), mais il en faudra beaucoup plus, cette saison, pour abattre ces Milwaukee Bucks.

Retour à l'accueil