Giannis Antetokounmpo mène les Bucks à Indianapolis

Les Pacers ont rendu leur plus mauvaise copie de la saison au tir face aux Bucks (83-102) d'un Giannis Antetokounmpo (26pts, 13rbds) qui a réussi 3 tirs longue distance en 6 tentatives.

Si Myles Turner est de retour après huit matches d’absence, les Pacers font sans Victor Oladipo, Malcolm Brogdon, Jeremy Lamb et T.J. McConnell ce soir. Ils prennent pourtant les Bucks et le MVP Giannis Antetokounmpo à la gorge en début de partie, avec un Myles Turner omniprésent et un T.J. Warren qui régale en attaque avec 8 points de suite pour forcer Mike Budenholzer à prendre un temps-mort.

Il ordonne alors à ses joueurs d’accélérer le jeu pour reprendre le contrôle du tempo, Robin Lopez et Giannis se chargeant de sanctionner sur demi-terrain pour mener après 12 minutes.

Un Giannis qui va claquer un dunk main gauche sur deux défenseurs avant de violemment contrer JaKarr Sampson, et Milwaukee enchaîne un 15-2 à cheval sur les deux quart-temps. Commence alors une guerre de tranchées faites de contres et de possessions infructueuses. Les Bucks finissent par en sortir, pas les Pacers, qui arrivent à la pause avec 36 points. Contre 49 pour leurs adversaires.

Difficile de trouver des solutions chez les locaux, avec cette avalanche de blessures. TJ Warren, Domantas Sabonis et Myles Turner font ce qu’ils peuvent pour rester autour de la dizaine de points d’écart, et reviennent même à 7 unités en fin de troisième quart-temps, mais les Bucks ne tardent jamais à écraser ces maigres espoirs.

L’écart flirte bientôt avec les 20 unités et Milwaukee file vers son troisième succès de suite, avant d’aller à Chicago après-demain, quand Indiana ira à Brooklyn.

Retour à l'accueil