EuroLeague : le Fenerbahçe encore battu, Zeljko Obradovic n'a pas caché sa colère

Privé de Nando de Colo, le Fenerbahçe Istanbul a concédé sa sixième défaite en huit matches vendredi, sur le parquet du CSKA Moscou (88-70), déclenchant la colère de Zelijko Obradovic.
 
Déjà mal embarqué dans cette saison, le Fenerbahçe Istanbul a encore été battu (88-70) dans la salle d'un CSKA Moscou qui s'est remis la tête à l'endroit une semaine après sa défaite sur le parquet de l'ASVEL (67-66).

Ce choc entre deux superpuissances de l'Euroligue a été disputé sans Nando De Colo (spasmes musculaires), passé cet été en Turquie après avoir été sacré avec les Russes au printemps, et des participations limitées de Léo Westermann (4 minutes, 2 points) et Joffrey Lauvergne (3 minutes) côté Fener. Il est resté équilibré durant une mi-temps (34-32, 18e), puis le CSKA a fait la différence grâce à ses deux meneurs, l'Américain Mike James (31 points) et le Letton Janis Strelnieks (23). De quoi exaspérer profondément l'inflammable coach du « Fener », le Serbe Zelijko Obradovic.

Retour à l'accueil