En mode All-Star, Pascal Siakam et Fred VanVleet guident les Raptors à Portland

Avec notamment 36 points, 6 rebonds, 3 passes, une interception et un contre de Pascal Siakam, les Raptors sont venus à bout des Blazers (114-106). Sixième défaite en sept match pour Portland qui voit la crise se profiler.

De retour à la maison après une nouvelle défaite à l’extérieur du côté de Sacramento, les Blazers démarrent bien face aux champions en titre. Terry Stotts innove encore avec un nouveau cinq incluant le rookie Nassir Little, pour apporter de l’énergie défensive d’emblée. Les Raptors sentent passer la bourrasque avec Nick Nurse qui prend une technique et Damian Lillard qui se charge de conclure un 14-2 initial.

Fred VanVleet organise la résistance avec 11 points en 1er quart. Il ramène ses dinosaures à -2 seulement mais le banc des Blazers tient le choc avec Mario Hezonja qui file au layup. Portland mène de 7 points (30-23).

Les locaux gardent le cap avec CJ McCollum et Kent Bazemore de loin, ou encore un système bien exécuté après un temps mort, et conclu par Rodney Hood dans le coin, mais il y a encore du déchet. Et de la place pour Toronto qui s’accroche dur avec le méconnu Terrence Davis (non drafté à sa sortie d’Ole Miss) qui répond de loin également. Le retour à l’action de Pascal Siakam calme aussi les Raptors qui trouve de l’alternance, intérieur – extérieur.

Nassir Little se montre avec un énorme contre sur Stanley Johnson et une activité de tous les instants mais Portland est bel et bien derrière à la pause (54-53). À la pause, VanVleet (15 points) et Siakam (12 points) sont bien aidés par Terence Davis à 11 unités, tandis que Portland ne compte que le seul Whiteside (10 points) à 10 points et plus.

Pascal Siakam en mode All-Star
Les deux équipes se tirent encore la bourre en 3e quart. CJ McCollum démontre qu’il n’est pas seulement un finisseur hors-pair en venant bâcher Norman Powell au cercle. Mais Portland lâche beaucoup trop de rebonds offensifs à Toronto.

Marc Gasol continue d’enfiler les perles de loin à 3/4 mètres et après un bon spin move de Pascal Siakam au poste bas, Toronto garde l’avantage. Heureusement pour Rip City, Rodney Hood est en forme pour son retour à l’action avec 14 de ses 23 points en 3e quart. À 5/8 à 3-points, Hood sauve son équipe du naufrage alors que Damian Lillard est bien tenu à 6 points en 9 tirs tentés. En face, VanVleet et Siakam assurent, notamment ce dernier qui plante 7 points pour finir le 3e quart en furie (87-78).

Les Raptors font la course en tête en dernier quart. Fred VanVleet donne parfaitement le ton avec un 3-points et un service Palace pour Pascal Siakam au alley oop. CJ McCollum a un petit coup de chaud qui ramène les Blazers et met temporairement du baume au coeur des fans. Mais Siakam (qui atteint la trentaine) joue les pompiers de service et les visiteurs canadiens comptent 12 points d’avance à 4 minutes de la fin. Incapable de verrouiller sa raquette, Portland se met encore dans le rouge et ne reviendra plus. Respectivement à 36 et 30 points, Siakam et VanVleet forment à nouveau le duo majeur qui porte Toronto à un nouveau succès surprise (vu leur effectif réduit), en Oregon (114-106).

À l’inverse, Damian Lillard (9 points, 10 passes mais 2/12 aux tirs) est passé au travers, une fois n’est pas coutume. C’est déjà la 8e défaite de Portland cette saison, avant un road trip périlleux de 6 matchs…

Retour à l'accueil