Division Ouest : quatre équipes sont à un pas de la saison inaugurale de BAL 2020

YAOUNDE (Cameroun) – Une nouvelle page de l'histoire sera écrite samedi pour les quatre clubs qui s'affronteront à Yaoundé lors des premières demi-finales de l'Elite 16 de la Basketball Africa League (BAL).

Après les 12 matches des éliminatoires de la Division Ouest, qui ont débuté en début de cette semaine, quatre équipes sont encore en lice pour une place dans la Saison Régulière de la BAL qui démarre en mars 2020.

Ce n’est pas assez de rappeler l'importance des demi-finales de samedi pour ces quatre équipes, car cela pourrait leur ouvrir la porte à la toute première édition de la BAL, fruit d’un partenariat entre la FIBA et la NBA. C'est la première collaboration de la NBA qui a abouti à l'organisation d'un championnat en dehors de l'Amérique du Nord.

Tandis que le GSP d'Algérie, l'ABC de Côte d'Ivoire, l’AS Police du Mali et FAP du Cameroun ont rejoint le carré d’As du tournoi de Yaoundé, c’est la fin du parcours pour Manga BB du Gabon, Al Naser de la Libye, AS Nigelec Basket Club du Niger et BC Mazembe de la RD Congo.

Pour le GSP, le FAP, l’ABC et l’AS Police, les demi-finales de samedi pourraient être - si ce n’est le cas - les matchs les plus importants de leur club cette année, car cela pourrait changer le cours de leur histoire.

Après plusieurs semaines de compétitions lors de pré-éliminatoires intenses, il ne leur reste qu'un pas à franchir pour atteindre la Saison Régulière de la BAL 2020.

Les vainqueurs des demi-finales se qualifieront automatiquement pour la Saison Régulière de la BAL qui regroupera 12 équipes tandis que les deux équipes perdantes s'affronteront dimanche pour s’adjuger le dernier billet disponible pour les équipes de la Division Ouest.

Lors de la première demi-finale, GSP, le champion d’Algérie (2-1), vainqueur du groupe A, affrontera l'AS Police du Mali (2-1) deuxième du groupe B (2-1) à 14h30 (GMT +1).

La dernière fois que les Algériens et les Maliens se sont affrontés lors des pré-qualifications il y a un mois à Bamako, l’AS Police avait dominé le GSP 83-76. Assistera-t-on à une revanche du GSP, qui a fait preuve d’une formidable ténacité pour rester dans la compétition?

Avec une moyenne de 95 points marqués par match, le GSP enregistre actuellement le meilleur score du groupe G, tandis que l’AS Police (73points) est l’équipe qui concède moins de points par match dans le groupe.

Deux heures et demie plus tard, l’Abidjan Basket Club (2-1) de Côte d’Ivoire, ancien Champion d’Afrique, et vainqueur du Groupe B affrontera Force Armées et de Police (2-1)du Cameroun, qui a terminé deuxième dans le groupe A.

À 39 ans, Stéphane Konate d'ABC, MVP du FIBA Africa Champions Cup 2005, a été phénoménal pour les Ivoiriens, non seulement en raison de son record de 21 points par match, mais aussi par son envie de se frotter aux autres meilleurs joueurs d'Afrique lors de la Saison Régulière.

Les Camerounais devront jouer en équipe s’ils veulent empêcher l’ABC de créer un désarroi devant leurs supporters.

Pour sa part, Engelbert Beleck, âgé de 21 ans, a porté FAP avec de belles actions décisives. Il pourrait être la réponse aux besoins de son équipe face à un ABC plus que motivé.

Au nombre des équipes déjà qualifié pour la Saison Régulière de la BAL figurent les champions d’Angola (Petro Atletico de Luanda), d’Égypte (Zamalek), de Tunisie (Union Monastir), du Maroc (Association Sportive Sale), du Sénégal (AS Douanes) et du Nigeria (Rivers Hoopers).

Retour à l'accueil