Perturbés par la blessure à la tête de Kemba Walker en première période, les C's ne sont jamais parvenus à revenir face aux Nuggets.

Perturbés par la blessure à la tête de Kemba Walker en première période, les C's ne sont jamais parvenus à revenir face aux Nuggets.

Comme souvent lors de ce road trip à l’Ouest, Boston démarre le match de façon catastrophique. Ils laissent Denver prendre les devants alors qu’ils ne sont qu’à 1 sur 10 aux tirs (9-2).

Denver démarre fort
À l’image d’une passe de Marcus Smart pour Gary Harris, les choses empirent pour les hommes de Brad Stevens. Complètement à côtés de leurs pompes, ils voient l’écart atteindre les 14 unités alors que le trio Nikola Jokic – Jamal Murray (22 points) – Will Barton se promène (27-13).

Un tir à mi-distance de Monte Morris et un 3-points de Jerami Grant mettent les Celtics à -17 avant que la bande de Marcus Smart ne se réveille. Ils provoquent plusieurs pertes de balle et dans le sillage de Daniel Theis et de Jaylen Brown (22 points, 10 rebonds), ils passent un 11-0 aux Nuggets pour revenir à deux possessions (36-30).

Grosse frayeur pour Kemba Walker
Le momentum de Boston s’arrête net quand Kemba Walker intercepte un ballon mais percute tête la première Semi Ojeleye et s’écroule au sol. Visiblement touché au cou, le meneur restera au sol un long moment avant de prendre la direction des vestiaires immobilisé sur une civière. Sonnés par ce coup du sort, les Celtics laissent filer la fin de mi-temps et Denver reprend onze points d’avance (45-34).

Alors que les nouvelles sur Kemba Walker sont rassurantes, ses coéquipiers le sont moins et les Nuggets enfoncent le clou. Derrière Nikola Jokic et Will Barton, ils poussent leur avance à +19 (66-47) ! Plusieurs ballons perdus permettent toutefois à Jaylen Brown de relancer Boston. Un 10-2 ramène ainsi les Celtics en embuscade mais un de dunk de Michael Porter Jr les garde à -13 (70-57).

Boston n’a pas dit son dernier mot…
Boston profite de ce sursaut pour faire planer le doute sur le Pepsi Center. En six minutes, ils infligent un 16-5, conclu par un dunk de Jayson Tatum et un lay up de Wanamaker, pour revenir à deux longueurs (75-73) !

Paul Millsap et Jamal Murray stoppent l’hémorragie mais Jaylen Brown ne lâche pas l’affaire (84-83). Malheureusement pour Boston, un ballon perdu et un tir raté permettent à Millsap de donner six points d’avance à Denver avec 45 secondes à jouer (91-85). Jaylen Brown fait encore de la résistance mais Denver évite un hold-up !

Retour à l'accueil