Antetokounmpo et les Bucks explosent le Magic d'Orlando

Antetokounmpo s'enroule autour d'un défenseur, avant d'écraser un dunk sur un deuxième. Une action classique à Milwaukee depuis plusieurs saisons. Sauf que lors de la facile victoire des Bucks à Orlando (123-91), ce n'est pas Giannis qui en a été l'auteur, mais son grand frère Thanasis qui en profité pour marquer ses deux premiers points avec sa nouvelle équipe. Hilare, Giannis a pu savourer après avoir passé inscrit 29 points (à 10/16 au tir), pris 14 rebonds et réussi 6 passes.

Battus à Boston sur le match précédent après une seconde mi-temps catastrophique, les Bucks se sont repris avec un succès 123-91 obtenu à Orlando vendredi soir. Giannis Antetokounmpo a sans surprise été très bon en 30 minutes avec 29 points à 10/16, 14 rebonds et 6 passes, et le sophomore double champion NCAA Donte DiVincenzo a bien exploité ses 17 minutes de jeu (il n’avait joué que 2 minutes en 4 matchs jusque-là) avec ses 14 points à 5/11 (4/7 à 3-points), 3 rebonds et 3 passes.

Eric Bledsoe a ajouté 18 points, 6 rebonds et 6 passes, Khris Middleton 16 points et 6 rebonds. Les Bucks ont pris le contrôle de la rencontre en rentrant 9 tirs à 3-points (17/47 sur le match) durant une séquence clé (un 32-7 passé au Magic !) en 1ère mi-temps. Evan Fournier a terminé meilleur marqueur du Magic avec 19 points (7/12, 4 rebonds), devant Nikola Vucevic et ses 14 points (6/12) et 7 rebonds. Devant 20-7 après avoir rentré 8 de ses 9 premiers tirs, le Magic (dominé 57-41 au rebond, limité à 37.4% aux tirs) a encaissé un violent 40-9 sur les 11 minutes suivantes.

Retour à l'accueil