Retour en images sur la saison historique de Mamadi Diakité, le syli de la Guinée Conakry !

La saison universitaire 2018-2019 restera à jamais graver dans les mémoires des fans de Virginia Cavaliers et aussi des fans du basketball africain, mais Mamadi Diakité (22 ans, 2.06 m) a encore faim, et veut surprendre dès l'ouverture de l'exercice 2019-2020 contre Syracuse (6 novembre).

Depuis les années 90 jusqu'à ce jour, de nombreux jeunes africains quittent l'afrique pour rejoindre des lycées (High School) et des universités aux États-Unis, mais d'une manière générale, rares sont ceux qui brillent sur les parquets universitaires, particulièrement en division I de la NCAA. 

Mamadi Diakité fait justement partie de ces rares africains dont le légendaire Hakeem Olajuwon qui ont réussi à inscrire leurs noms dans les archives du basketball universitaire aux États-Unis, en remportant à la fois le titre de l'ACC et le titre national. Diakité a remporté le titre NCAA au terme d'une March Madness historique au cours de laquelle il a inscrit un buzzer beater mémorable en fin du temps réglementaire pour sauver les siens des mains d'un stratosphérique Carsen Edwards (42 points), ancienne vedette de Purdue et actuel meneur des Boston Celtics.

Diakité a été le véritable Most Valuable Player, autrement dit "Joueur le plus utile" des Cavaliers lors de la March Madness 2019, car sans ses contres spectaculaires, son QI Basket élevé, son dévouement et son sacrifice au service du collectif, l'UVA n'aurait pas réussi à décrocher la prolongation pour vaincre Purdue en prolongation à la porte du Final Four, encore moins se détacher des Tigers d'Auburn transcendés par la blessure du nigérian Chuma Okeke, désormais ailier-fort d'Orlando Magic. Bref, ce n'est pas le coach Tony Bennett qui dira le contraire à propos de son joueur. Avec trois joueurs désormais en NBA, l'ancien meneur des Charlotte Hornets n'a pas hésité un seul instant à mettre Diakité dans une position de leader incontesté de l'équipe, donc il faudra s'attendre à voir le natif de Conakry évoluer enfin à son réel niveau. 

Malgré les intérêts de nombreuses franchises NBA, Mamadi Diakité s'est retiré de la Draft NBA 2019 pour retourner à Virginia dans l'objectif de marquer un peu plus les esprits. Avec désormais un nouveau rôle de leader, Diakité a énormément progressé durant l'été, et semble déjà prêt à porter les Cavaliers des deux extrémités du terrain. 

Sur ce que l'on a pu voir durant l'été et il y a quelques jours lors du match d'entraînement de l'équipe, Mamadi Diakité a tout pour être un candidat potentiel et crédible pour le titre de Défenseur de l'année et celui du Joueur de l'année dans l'ACC. Très suivi par de nombreux scoots NBA, Diakité devrait logiquement devenir le premier joueur guinéen de l'histoire à être drafté en NBA avec le passeport guinéen, et probablement au premier tour.

Retour à l'accueil