Présaison : les Lakers battus par les Nets à Shanghai

Les Los Angeles Lakers affrontaient les Brooklyn Nets, jeudi à Shanghai, en match de pré-saison NBA. Et ce sont les New-Yorkais qui l’ont emporté (114-111). LeBron James (20 points, 6 rebonds), Anthony Davis (16 points, 5 passes) et Rajon Rondo (18 points, 5 rebonds, 6 passes) n’ont pas suffi pour les Californiens, qui n’ont pas su contenir Spencer Dinwiddie (20 points, 7 passes) et Taurean Prince (18 points, 4 rebonds). A noter que Kyrie Irving a reçu rapidement un coup au visage et n’est pas revenu sur le parquet.

Pas d’interviews, pas de sponsors sur le terrain, mais du public dans la salle…

C’est logiquement dans une drôle d’ambiance que les Lakers et les Nets se sont affrontés à Shanghai, alors que la guerre diplomatico-sportive fait rage entre la NBA et la Chine. Mais les fans présents ont quand même eu droit à un vrai bon match, Brooklyn s’imposant (114-111) au bout du suspense et de dernières minutes chaotiques.

Kyrie Irving rapidement sorti pour blessure, c’est Spencer Dinwiddie (20 points, 7 passes) qui a pris le relais avec brio, alors que le duo LeBron James – Anthony Davis menait la charge côté californien.

Plus profond, et alors même que Caris LeVert rejoignait Kyrie Irving sur le banc suite à un problème à l’oeil, l’effectif de Kenny Atkinson semblait au-dessus au moment où les deux coachs ont commencé à faire tourner. L’adresse extérieure de Taurean Prince, Rodions Kurucs, Dzanan Musa ou encore Garrett Temple aurait pu assurer le succès des Nets, mais les remplaçants des Lakers, menés par Alex Caruso (11 points, 8 passes), n’ont pas abdiqué.

Présaison : les Lakers battus par les Nets à Shanghai

Mieux, ils auraient carrément pu l’emporter lorsque Zach Norvell Jr. a inscrit cinq points consécutifs, et que Demetrius Jackson a volé un ballon. Sauf qu’il ratait son layup et que Theo Pinson récoltait la faute au rebond.

Une perte de balle d’Alex Caruso plus tard, David Nwaba allait dunker pour assurer le succès des Nets, devant un public chinois enthousiaste et debout, alors que Kentavious Caldwell-Pope ratait le tir de l’égalisation (114-111) au buzzer. Rendez-vous désormais samedi, à Shenzhen, pour la revanche. Reste à voir dans quelle ambiance.

Retour à l'accueil