Les Warriors vont entamer la saison 2019-2020 avec un nouveau statut

Alors que la franchise vient de changer de salle, passant d’Oakland à San Francisco, les Golden State Warriors entament une nouvelle ère. Exit Kevin Durant, parti aux Nets, Klay Thompson blessé pour la majeure partie de la saison, les joueurs de Steve Kerr devront compter sur un Stephen Curry en mode MVP et leur recrue all-star D’Angelo Russell. Suffisant pour rester ultra-compétitif, mais pas pour en faire des favoris. On fait le point.

Rétro 18/19 : pas de titre pour les Warriors
Bilan comptable de la saison régulière : 82 matchs, 57 victoires, 25 défaites, 2e meilleure attaque de NBA (9650 points marqués). L’équipe est sacrée championne de conférence Ouest mais éliminée en finale des play-off (4-2 face aux Raptors de Toronto). Les observateurs de NBA s’attendaient à une domination plus nette de la part de l’équipe de Steve Kerr mais le début de saison des Warriors a quelque peu été chaotique où l’on a pu voir une défense à cours de solutions dans certains matchs. Une cohésion de groupe pas au rendez-vous qui s’est illustrée par l’altercation entre Draymond Green et Kevin Durant contre les Clippers (le 11 novembre 2018) où Stephen Curry avait dû intervenir pour les séparer. Malgré tout, la franchise est parvenue jusqu’aux finales pour défendre son titre mais les blessures (Durant et Thompson) ont eu raison des Warriors.

Draft 2019 : 3 nouveaux rookies

Le nouveau rookie des Warriors Jordan Poole est drafté en 28e position, il a 20 ans et évolue au poste d’arrière. Une autre arrivée est celle d’Alen Smailagic, ailier fort serbe de 19 ans choisi en 39e position par les Pelicans mais au final envoyé à Golden State en échange de deux futurs choix de draft de deuxième tour. Il s’engage pour 4 années chez les Dubs. Eric Paschall au second tour en 41e position au poste d’ailier fort. Il signe pour 3 saisons.

Les rookies : Jordan Poole (28e choix), Alen Smailagic (39e choix) et Eric Paschall (41e choix).

La free agency : le gros coup D’Angelo Russell
Le gros coup de l’été pour les Warriors est incontestablement le recrutement de D’Angelo Russell en provenance des Nets de Brooklyn. Cadre des Nets, il devient All-Star en 2019. La franchise lui a offert un contrat de 4 ans d’un montant de 117 millions. Il vient renforcer le poste de meneur et d’arrière chez les Dubs. Un moindre mal arès la perte de Kevin Durant et la blessure de Klay Thompson. L’arrière a d’ailleurs prolongé aux Warriors cet été. Il touchera l’équivalent de 190 millions sur 5 ans. Colossal. D’autres arrivées moins clinquantes sont à mentionner du côté de la franchise de San Francisco. On peut noter celle de Willie Cauley-Stein (26 ans, pivot) pour une saison en provenance des Kings de Sacramento. Arrivée également d’Alec Burks, toujours en provenance des Kings de Sacramento (28 ans, arrière). Glenn Robinson qui évolue au poste d’arrière et d’ailier rejoint les Dubs. Il signe un contrat de 2 ans avec une seconde année en player option. Il arrive tout droit des Pistons de Détroit. Par ailleurs, Kevon Looney signe un nouveau contrat de 15 millions sur 3 ans.

Le coach : Steve Kerr
L’entraîneur a vu deux membres majeurs de l’équipe partir cet été : Kevin Durant et Andre Iguodala. Avec la longue convalescence de Klay Thompson, il va devoir recomposer son effectif. « Ça va beaucoup ressembler à notre première année pour mon staff ». Il compare cette nouvelle saison à celle de 2014. Il va devoir tout réinventer en attendant le retour de Thompson en cours de saison. « Kevin, Andre et Shaun, ce sont évidemment de grosses pertes. Mais perdre Klay en plus, change vraiment la façon dont nous allons devoir jouer des deux côtés du terrain. Klay a toujours fait partie intégrante de tout notre jeu : du mouvement en attaque mais aussi de la défense sur le porteur de balle, les « switch » sur les grands… Donc en attendant qu’il revienne, on va devoir tout réimaginer et s’adapter en conséquence ».

Le Franchise player : Stephen Curry
Avec le départ de Kevin Durant, Stephen Curry va devoir s’imposer en patron pour la nouvelle saison. La blessure de Klay Thompson n’arrangeant rien, l’arrière des Dubs devra enfiler son costume de leader pour permettre aux Warriors de vivre une saison sans problème jusqu’aux play-off. Mais avec le départ de Durant et la blessure de Thompson, il y a fort à parier que le meneur nous sorte une grosse saison voire qu’il en soit le MVP…

Cinq probable et effectif
Stephen Curry - D’Angelo Russell - Klay Thompson - Draymond Green – Kevon Looney

Sans surprise, le quatuor du 5 majeurs sera : Stephen Curry, D’Angelo Russell, Klay Thompson et Draymond Green. Le poste de pivot promet une lutte acharnée entre deux joueurs : Kevon Looney et Willie Cauley-Stein (la nouvelle recrue).

Effectif complet : Stephen Curry, Draymond Green, D’Angelo Russell, Klay Thompson, Kevon Looney, Willie Cauley-Stein, Alec Burks, Ky Bowman, Jacob Evans, Damion Lee, Alfonzo McKinnie, Eric Paschall, Jordan Poole, Glenn Robinson, Alen Smailagic et Omari Spellman.

Ambition
Malgré des départs et des blessures, les Warriors ont clairement l’objectif de finir 1er de la Conférence Ouest malgré une énorme concurrence. Défaits par les Raptors en finale des play-off l’année dernière, ils feront une nouvelle fois partie des prétendants au titre cette saison.

Les Warriors vont entamer la saison 2019-2020 avec un nouveau statut
Retour à l'accueil