Avec l'apport de leur pivot vétéran Dwight Howard (16 points, 10 rebonds, 4 contres), les LA Lakers ont décroché sur le tard les Charlotte Hornets (120-101).

Avec l'apport de leur pivot vétéran Dwight Howard (16 points, 10 rebonds, 4 contres), les LA Lakers ont décroché sur le tard les Charlotte Hornets (120-101).

Les LA Lakers ont pris leur temps. Malmenés pendant deux quart-temps et demi face à Charlotte (63-62 à la pause), LeBron James et ses partenaires ont accéléré en fin de troisième période avant de décrocher les Hornets et de leur infliger (120-101) leur deuxième revers en trois matches. Les Californiens se sont appuyés sur leur super recrue Anthony Davis (29 points dont 25 en première mi-temps, 14 rebonds), et sur le revenant Dwight Howard (33 ans), qui a mis dans sa poche au moins le temps d'une soirée le public du Staples Center, six ans après un premier passage pas franchement réussi à LA. Sorti du banc au relais du pivot titulaire Javale McGee, l'ex « Superman » d'Orlando, dans un registre combattant, a ajouté 16 points (à 8 sur 8 aux tirs), 10 rebonds et 4 contres en 23 minutes à l'addition déjà présentée aux Hornets par Anthony Davis.

Les hommes de Frank Vogel, qui ne comptaient qu’un point d’avance à la pause, n’en ont pas moins dû attendre la dernière ligne droite pour se mettre définitivement à l’abri. Auteur de 29 points à 10 sur 19 aux tirs et 14 rebonds, Anthony Davis a été le joueur le plus en vue, LeBron James suivant avec 20 points à 7 sur 14 aux tirs, 12 rebonds et 6 rebonds. Mention spéciale également à Dwight Howard, sorti du banc pour signer 16 points à 8 sur 8 aux tirs, 10 rebonds et 4 contres en 23 minutes.

Côté Hornets, Mile Bridges a eu beau signer 23 points en 37 minutes et Cody Zeller compiler 19 points et 14 rebonds, leurs efforts sont restés vains.

Retour à l'accueil