Les Detroit Pistons doivent atteindre le deuxième tour des play-offs

Autour de Blake Griffin qui vient de réaliser sa meilleure saison en carrière, les Pistons abordent cette nouvelle année relativement confiants. Armé d’une des plus belles raquettes de la Ligue, Detroit pourra cette fois compter sur un banc un peu plus riche pour jouer les troubles fêtes à l’Est. En espérant que le Franco-guinéen fraîchement drafté, Sekou Doumbouya, puisse grappiller quelques minutes. Si les Pistons veulent remporter un match en playoffs cette saison, il faudra accélérer.

Rétro 18/19 : les Pistons retrouvent les playoffs
Sans être étincelant, Detroit a réalisé une saison régulière convenable, terminant avec un bilan équilibré de 41 victoires pour autant de défaites. Un bilan synonyme de huitième place et de playoffs ! Bon, des playoffs rapides et sans espoir avec un sweep (une élimination sèche, 4 matches à 0) subi contre les Bucks.

Malgré tout, cette saison est globalement satisfaisante. Notamment grâce à Blake Griffin, auteur de sa meilleure régulière en carrière (voir plus bas).

La draft : Sekou Doumbouya !
Avec leur quinzième choix, les Detroit Pistons ont sélectionné la pépite française Sekou Doumbouya. Joueur le plus jeune de la draft, le Franco-guinéen est un véritable pari sur l’avenir. Beaucoup comparé à Pascal Siakiam, le poste 4 des Raptors, Sekou aura beaucoup de travail pour s’imposer dans son équipe. Il est d’ailleurs peu probable de le voir intégrer la rotation dès cette saison. L’ancien de Limoges a devant lui un très beau défi et avec tout le talent qu’on lui connaît, l’optimisme est de rigueur.

Leurs rookies : Sekou Doumbouya (15e choix), Deividas Sirvydis (37e choix), Isaiah Roby (45e choix).

La free agency : Derrick Rose débarque
Globalement, l’intersaison des Pistons a été plutôt maligne. L’ancien MVP Derrick Rose a été signé pour 15 millions sur deux saisons. En sortie de banc, il apportera du punch offensif à la second unit des Pistons. S’il réalise la même saison qu’à Minnesota, ça sera une excellente affaire pour Detroit !

Derrick Rose, le nouveau supersub de Detroit
Derrick Rose, le nouveau supersub de Detroit | AFP
Dans les autres arrivées notables, Tony Snell vient renforcer l’équipe sur le poste d’ailier. Tim Frazier, Markieff Morris et Christian Wood posent également leurs valises dans le Michigan. Enfin, la deuxième surprise du chef (avec D. Rose), le vétéran Joe Johnson va venir apporter son expérience à cet effectif. La profondeur de banc sera donc belle à Detroit pour cette nouvelle saison.

Le coach : Dwane Casey
Pour sa première saison au club, l’ancien entraîneur de Toronto (de 2011 à 2018 puis renvoyé alors qu’il venait d’être élu entraîneur de l’année), a rempli ses objectifs en qualifiant son équipe pour les playoffs. Celui qui a été champion NCAA en tant que joueur mais aussi champion NBA en tant qu’entraîneur assistant (avec Dallas en 2011), aura encore bien du travail cette saison pour permettre à son groupe de finir dans le top 8.

Le Franchise player : Blake Griffin
Le numéro de la draft 2009 vient de réaliser une saison tout bonnement extraordinaire. Ses statistiques ? 24,5 points (meilleure moyenne en carrière), 7,5 rebonds et 5,4 passes par match. Au-delà de ses statistiques en augmentation, c’est surtout dans son que l’évolution est la plus belle. Auparavant simplement un dynamiteur de cercles, Blake Griffin est également devenu un vrai shooteur capable d’écarter et de sanctionner les défenses de loin. Preuve en est, son pourcentage de réussite à 3 points cette saison est le meilleur de sa carrière : 36,2 % ! Des chiffres plus que respectables !

Cette saison, il aura encore fort à faire dans une équipe très dépendante de ses performances. Mais s’il affiche la même régularité et le même sérieux, son équipe devrait pouvoir atteindre de nouveau les playoffs.

Cinq probable et effectif :
Le cinq probable : Reggie Jackson – Bruce Brown – Tony Snell – Blake Griffin – Andre Drummond

Meneurs : Reggie Jackson, Derrick Rose, Tim Frazier, Jordan Bone (two-way)

Arrières : Bruce Brown, Luke Kennard, Langston Galloway, Khyri Thomas

Ailiers : Tony Snell, Joe Johnson, Svi Mykhailiuk, Sekou Doumbouya, Louis King (two-way)

Ailiers Forts : Blake Griffin, Markieff Morris

Pivots : Andre Drummond, Thon Maker

Ambition : rester dans le top 8 à l’Est
Juste. C’est un mot qui correspond plutôt bien à Detroit. L’équipe est juste assez forte pour se qualifier pour les playoffs mais elle est aussi trop juste pour y faire plus que de la figuration. Avec plus de profondeur de banc, cette saison Detroit peut espérer proposer mieux. Mais la lutte sera rude à l’Est notamment avec un probable retour de Miami dans le top 8. Detroit va donc devoir s’accrocher. Si Blake Griffin réalise la même saison que l’année passée et que Derrick Rose apporte autant aux Pistons qu’il apportait à Minnesota, alors Detroit devrait s’en sortir pour jouer une nouvelle les playoffs. En espérant cette fois gagner un match…

Retour à l'accueil