Pour leur premier match de la saison et le premier dans leur nouvelle salle, les Warriors ont été dominés (122-141) par des Clippers au début de saison canon.

Pour leur premier match de la saison et le premier dans leur nouvelle salle, les Warriors ont été dominés (122-141) par des Clippers au début de saison canon.

On avait quitté les Warriors sur une défaite fatale à l'Oracle Arena en finale NBA contre les Raptors de Kawhi Leonard en juin dernier. On les a retrouvés dans la nuit de jeudi à vendredi pour leur première rencontre de la saison, dans leur nouveau repaire, au Chase Center, mais à nouveau battus, à nouveau par Leonard. Le MVP de la finale 2019 a changé de maillot durant l'été, rejoignant les Clippers, et sa nouvelle équipe démarre très fort la saison 2019-2020. Après avoir dominé les Lakers de LeBron James (112-102) lors d'un derby bouillant mercredi, au Staples Center, Leonard et ses coéquipiers n'ont laissé aucune chance aux Warriors (141-122), affichant une adresse désarmante (62,5 % de réussite aux tirs). L'ancien joueur des Spurs a marqué 21 points, pris 5 rebonds et donné 9 passes. Il a été parfaitement épaulé par Patterson (20 pts), Zubac (16 pts, 10 rbds) et Williams (22 pts).

Après un premier affrontement à peine corsé contre les Lakers, les Clippers ont enchaîné cette nuit avec une nouvelle victoire. Autre adversaire de choix cette fois en face : les Warriors. Et même si la franchise de Steve Kerr a beaucoup changé, il reste tout de même la menace Stephen Curry.

Mais le double MVP est resté plutôt discret dans ce match avec 23 points à 8/20 au tir, mais surtout 2/11 à trois points. Une maladresse fatale pour les siens.

Surtout qu’en face, ça joue au basket. Les Clippers ont montré plus d’envie et cela paie forcément. Kawhi Leonard a claqué 21 points, 5 rebonds et 9 passes décisives en… 21 minutes. En effet avec un 46/33 calé dans le troisième quart, les hommes de Doc Rivers ont plié le sort du match : victoire finale 141-122.

Lou Williams est sorti du banc pour placer 22 points supplémentaires et l’affaire était pliée. Patrick Patterson signe 20 points, Montrezl Harrell ajoute 18 points, Ivica Zubac enregistre un double-double (16 points et 10 rebonds), Maurice Harkless (10pts) et Landry Shamet (11pts) ont également terminé la rencontre avec deux chiffres chez les Clippers. 

Seul Landry Shamet a disputé au moins 30 minutes dans la rencontre. C’est dire la déroute connue par les Dubs sur cette rencontre.

Draymond Green n’a pas eu son impact habituel. L’intérieur a marqué 11 points mais termine avec un différentiel de -35. La nouvelle recrue, D’Angelo Russell n’a pas pesé dans ce match avec 20 points, mais un 6/16 au tir et un -35 sur le parquet également.

Les Clippers avaient deux tests à passer pour ce début de saison : les deux réussis sans aucun problème. Cette équipe confirme qu’elle sera compliquée à arrêter si elle parvient à maintenir un tel niveau de jeu sur la saison.

Pour Golden State, c’est un premier match à oublier. Steve Kerr va avoir du travail pour permettre aux siens de relever la tête.

Retour à l'accueil