Fini le "grit and grind" et place à la jeunesse pour les Memphis Grizzlies

Longtemps connue pour être la franchise du "grit and grind", une défense de fer avec des teignes sur le parquet, autour de Mike Conley et Marc Gasol, les Memphis Grizzlies pourraient entamer un nouveau chapitre de son histoire, bien plus offensif ! Autour de Ja Morant, fraîchement drafté en deuxième position, et Jaren Jackson Junior, qui sera sophomore cette saison, la franchise du Tennessee est prête pour se construire une nouvelle identité en NBA.

Rétro 18/19 : la fin d’un cycle
2007 et 2008. Ce sont respectivement les années d’arrivées de Mike Conley puis de Marc Gasol à Memphis. Le meneur américain et l’intérieur espagnol n’avaient connu que cette franchise. Tour à tour, Gasol en février puis Mike Conley cet été, les deux légendes de Memphis ont quitté le navire et la franchise tourne donc la plus grande page de sa jeune histoire (fondée en 1995 à Vancouver avant de déménager en 2001 à Memphis). La direction de Memphis a annoncé en outre que les numéros de Conley et Gasol seraient prochainement retirés. Un bel hommage.

La saison passée:

La saison dernière s'annonçait comme un véritable crève coeur avec le probable départ de Marc Gasol, un des deux meilleurs joueurs de la franchise.

Comme les saisons précédentes, Mike Conley a agit en patron, tandis que Jaren Jackson Jr s'est affirmé comme un joueur a surveiller dans les saisons à venir.

Côté basket, la saison passée a été celle de l’éclosion de Jaren Jackson Jr. Drafté en 4e position en 2018 par la franchise, le rookie a réalisé une première saison très prometteuse avec pas loin de 14 points (13.8) et 5 rebonds (4.7) de moyenne par match. On a également assisté au retour en grâce de Joakim Noah, qui a enfin retrouvé les parquets NBA après avoir été blacklisté par les Knicks. Au final, Memphis termine la saison avec 36 victoires pour 46 défaites, loin des playoffs.

La draft : le dragster Ja Morant en n°2
C’était la bonne surprise à Memphis. Les Grizzlies ont réussi à obtenir le deuxième choix de draft lors de la fameuse lottery. Zion Williamson parti en premier choix à la Nouvelle Orléans, la franchise du Tennessee a donc jeté son dévolu sur le meneur de Murray State, Ja Morant. Un véritable monstre offensif (24,5 points et 10 passes décisives de moyenne pour sa dernière saison en NCAA) très bon balle en main et avec un gros QI basket. Un peu juste en défense, le rookie a du travail mais on devrait le voir très rapidement briller sur les parquets NBA.

La free agency : on change tout dans le Tennessee

Comme cité plus haut, la free agency fut marquée par le départ du visage de la franchise : Mike Conley. Mais dans une reconversion bien entamée, il n’est pas le seul à avoir fait ses valises et la liste est même bien longue : Mike Conley (Jazz), Justin Holiday (Pacers), Delon Wright (Mavs), Chandler Parsons (Hawks), Avery Bradley (Lakers), CJ Miles (Wizards), Tyler Dorsey, Jevon Carter (Suns), Tyler Zeller, Joakim Noah.

Du côté des arrivées, c’est pareil, l’effectif est largement renouvelé : Ja Morant (Rookie), De’Anthony Melton (Suns), Tyus Jones (Wolves), Marko Guduric (Fenerbahçe), Jae Crowder (Jazz), Grayson Allen (Jazz), Andre Iguodala (Warriors), Josh Jackson (Suns), Solomon Hill (Hawks), Miles Plumlee (Hawks), Brandon Clarke.

Le coach : Taylor Jenkins
Nommé à quelques jours de la draft, Taylor Jenkins va connaître sa première expérience sur un banc NBA en tant que coach principal. Assistant de Mike Budenholzer aux Hawks d’Atlanta puis la saison dernière aux Bucks de Milwaukee, il a appris aux côtés du disciple de Gregg Popovich. Aux commandes d’une jeune équipe, il pourra la façonner sans avoir de pression de résultat. Idéal pour une première !

Le franchise player : Ja Morant

On vous en parlait plus haut. C’est peut-être un rookie mais il devrait dès cette saison être l’arme offensive numéro 1 de Memphis. Un meneur polyvalent dont le profil pourrait être comparé à celui de Russell Westbrook ou De’Aaron Fox. Véritable joyau à polir, il aura les clés de la franchise et son association avec Jaren Jackson Jr. fait déjà saliver les fans du Tennessee. À 20 ans, il pourrait rapidement devenir un des nouveaux hommes forts de la NBA.

Cinq probable et effectif :

Cinq majeur probable : Ja Morant – Grayson Allen – Kyle Anderson – Jaren Jackson Jr. – Jonas Valanciunas

Effectif complet

Meneurs : Ja Morant, Tyus Jones, De’Anthony Melton, John Konchar

Arrières : Grayson Allen, Marko Guduric

Ailiers : Kyle Anderson, Dillon Brooks, Andre Iguodala, Jae Crowder, Solomon Hill

Ailiers Forts : Jaren Jackson Jr., Brandon Clarke, Bruno Caboclo, Yuta Watanabe

Pivots : Jonas Valanciunas, Miles Plumlee, Ivan Rabb

Ambition : préparer l’avenir
Cette saison marque l’an 1 d’une nouvelle ère dans le Tennessee. Il est peu probable de voir Memphis terminer la saison dans les hautes sphères d’une conférence Ouest particulièrement relevée. Autour du duo Morant-J.J.Jr, Memphis va se construire et doit trouver un équilibre. On voit bien la franchise terminer la saison en avril 2020 avec un bilan autour des 30 victoires, dans les tréfonds du classement. À noter qu’en cas de pick de draft en dehors du top 6 en fin de saison, le choix ira à Boston (sinon cela sera automatiquement en 2021). Avec un effectif de moins de 25 ans de moyenne, les Grizzlies ont en tout cas l’avenir devant eux.

Retour à l'accueil