Charlotte Hornets : avec comme objectif… l’été 2020 ?

Les Charlotte Hornets sortent d’une saison avec 39 victoires et 43 défaites, neuvièmes à une marche des Playoffs. Mais cette saison, la donne sera bien différente avec les départs de Tony Parker, Kemba Walker et Jeremy Lamb remplacés par un seul homme, l’ancien meneur des Celtics, Terry Rozier. La franchise de Michael Jordan se trouve dans une année de transition avec l’objectif d’être bien placé à la draft l’été prochain.

Rétro 18/19
Les Frelons sortent d’une saison en demi-teinte. Ils n’ont jamais semblé largués à la course aux playoffs avec une différence maximale wins/loses de 8 matches, mais ils échouent à 3 matches de la fin de la saison régulière enchaînant 3 défaites de rang et terminant sur un 39 victoires et 43 défaites alors. Placés toute la saison entre la septième et la dixième place, ils la termineront à une neuvième place frustrante mais pas illogique tant les Hornets ont été irrégulier à l’image de Nicolas Batum (9.3 points, 5.2 rebonds, 3.3 passes décisives), son pire bilan depuis la saison 2008/2009.

La draft
Les Charlotte Hornets ont hérité du 12e tour de draft cette saison. Après avoir essayé d’effectuer un échange avec les Hawks qui possédaient le 8e et 10e tour de draft mais en vain, ils ont fait le choix PJ Washington (20 ans, 12e choix) et Cody Martin (36e choix). Le premier est un ailier de 2m04 pour 104 kg qui arrive du Kentucky et a explosé la saison dernière. Excellent dans la raquette grâce à son envergure de 219 cm et sa facilité à se retourner.

Le second arrive du Nevada, et joue au poste d’ailier également. Considéré comme un ailier créateur et offensif avec 12.1 points, 4.5 rebonds et 4.9 passes de moyenne en NCAA. Il n’arrive pas seul puisque son jumeau Caleb Martin arrive également à Charlotte mais devrait avoir qu’un contrat partiellement garanti.

La free agency : Terry Rozier

Seul mouvement de l’été en free agency du côté de la Caroline du Nord, le départ du meneur vers les Hornets constituait une des premières surprises de la session 2019. L’ancien back-up de Kyrie Irving a signé chez les Hornets avec un contrat de 58 millions de dollars.

Il désirait devenir le joueur majeur d’une franchise, c’est désormais le cas. Désormais il va falloir justifier son contrat XXL dans la franchise de MJ. Il aura en plus la lourde tâche de remplacer Kemba Walker qui a fait le chemin inverse vers les Celtics. L’arrivée de Rozier ressemble plus à un pari qu’autre chose car hormis sa campagne de Playoffs 2018 où il avait mené Boston jusqu’en finale de conférence en l’absence de Kylie Irving, il ne s’est jamais imposé comme un joueur majeur. Le temps nous dira si le contrat sur 3 ans en valait la peine.

Le coach : James Borrego
James Borrego, 41 ans, va vivre sa deuxième saison sur le banc des Hornets. Il a fait ses classes en tant qu’assistant de Gregg Popovich de 2003 à 2010 puis de 2015 à 2018 chez les Spurs. Entre-temps il avait pris en main brièvement le Magic d’Orlando pendant la saison 2014/2015 terminant avec un triste bilan de 25 victoires et 57 défaites et une 13e place de la conférence Est.

Le Franchise player : Terry Rozier
L’ex-meneur des Celtics représente quasiment les seuls espoirs des supporteurs des Hornets tant l’intersaison a été terne dans la franchise de MJ. Il a décidé de quitter Boston pourtant candidat au titre pour rejoindre une franchise de bas de tableau dans laquelle il sera le leader incontesté. Le meneur de 25 ans espère bien sûr faire grimper Charlotte dans la hiérarchie mais ce ne sera pas pour cette année au vu du roster qui l’entoure.

Personne n’a oublié la campagne de Playoffs 2018 avec les Celtics où il avait eu la lourde tâche de remplacer Kylie Irving et emmené sa franchise à un match de la "Nba Finals" (finale de conférence perdue face aux Cavs 4-3). Durant ces Playoffs, il avait affiché des statistiques impressionnantes avec 16.5 points, 5.3 rebonds et 5.7 passes décisives de moyennes. Malheureusement la saison passée il est revenu dans la peau d’un remplaçant avec un temps de jeu limité.

On vous laisse un petit florilège de ce que peut réaliser le nouveau meneur des Hornets.

Cinq probable et effectif

Cinq probable : Cody Zeller, Marvin Williams, Miles Bridges, Nicolas Batum, Terry Rozier

Effectif complet :

Meneurs : Terry Rozier, Devonte’ Graham et Joe Chealey
Arrières : Nicolas Batum et Malik Monk
Ailiers : Miles Bridges, Michael Kidd-Gilchrist, Cody Martin et Dwayne Bacon
Ailiers-forts : Marvin Williams, Willie Hernangomez et P.J. Washington
Pivots : Cody Zeller et Bismack Biyombo

Ambition : L’été 2020

Les Charlotte Hornets se préparent donc à une saison de transition en espérant se débarrasser des gros contrats en fin de saison, notamment celui de Nicolas Batum, et pouvoir repartir sur de meilleures bases l’été prochain. Sachant en plus qu’ils auront le droit à un très bon choix de draft s’ils pratiquent " ’art du tanking" (perdre volontairement les matches pour avoir un bon choix de draft) cette saison.

Il faudra donc être patient pour tous les supporteurs de la franchise de Caroline du Nord.

Retour à l'accueil