A Washington, les Wizards se préparent à une nouvelle saison chaotique

Après un exercice chaotique marqué par la très lourde blessure de John Wall, la nouvelle saison des Washington Wizards ne s’annonce guère plus réjouissante. Malgré la confirmation du statut All Star de Bradley Beal, les sorciers de la capitale sont dans le flou et le nouveau management en place peine à donner une direction claire à une franchise qui parlera japonais cette saison.

Rétro 18/19 : une saison en enfer
Les Wizards qu’on annonçait revanchards en début de saison ont connu un exercice chaotique marqué principalement par la double blessure du meneur star John Wall. D’abord opéré du pied fin décembre 2018, le meneur s’est fait le talon d’achille tout seul durant sa rééducation en février 2019. Le joueur qui absorbe à lui tout seul entre 35 et 40 % de la masse salariale de nos amis sorciers, a ruiné le peu de plan qu’avait l’ancien GM Ted Leonsis, remplacé durant l’intersaison pour le plus grand plaisir des fans de Washington.

Sportivement, les Wizards terminent la saison avec un vilain bilan de 32 victoires pour 50 défaites, loin des playoffs. Seule éclaircie d’une saison bien terne, l’éclosion de Bradley Beal. On savait déjà l’arrière solide mais sans John Wall, on l’a découvert All Star. Il aura constamment porté son équipe et a terminé la saison passée avec des moyennes plus qu’honorables : 25,6 points, 5 rebonds et 5,5 passes décisives.

La draft : les Wizards sous pavillon japonais
Avec le neuvième choix, Washington a jeté son dévolu sur l’ailier fort japonais Rui Hachimura. Une petite surprise quand on sait que Cam Reddish était notamment encore disponible. Le Japonais de 21 ans est un joueur complet, qui a passé trois saisons en NCAA au sein de l’université de Gonzaga. Il a joué cet été avec l’équipe du Japon lors du Mondial de basket où il a tourné à 13,3 points et 5,7 rebonds de moyenne.

Leurs rookies : Rui Hachimura (9ème choix), Admiral Schofield (42ème choix).

La free agency : pas de réelle stratégie à D.C.
Difficile d’y voir clair dans la stratégie des Wizards sur cette free agency tant la situation est compliquée. L’effectif a largement été modifié avec de nombreux échanges. Dans les plus notables, on note le départ de Dwight Howard, parti retenter l’expérience aux Lakers et celui de Trevor Ariza qui lui a pris la direction de Sacramento. Au niveau des arrivées, Isaiah Thomas devrait assurer l’intérim au poste de meneur en attendant le retour, si retour il y a, de John Wall. L’ancien lutin des Celtics, barré à Denver, a là une véritable chance de relancer sa carrière qui est au ralenti depuis son départ de Boston.

Joueurs qui intègrent l’effectif : Rui Hachimura (Draft), Admiral Schofield (Draft), Isaiah Thomas, Isaac Bonga, C.J. Miles, Moritz Wagner, Davis Bertans, Jemerrio Jones

Joueurs qui quittent la franchise : Dwight Howard, Trevor Ariza, Tomas Satoransky, Jeff Green, Jabari Parker, Bobby Portis, Jonathon Simmons, Devin Robinson, Sam Dekker

Le coach : Scott Brooks
Ancien joueur, champion NBA en 1994 avec les Houston Rockets, Scott Brooks est en place à Washington depuis 2016. C’est la deuxième franchise qu’il dirige après avoir entrainé OKC de 2008 à 2015. Une franchise qu’il mena notamment jusqu’aux finales NBA avec à l’époque Durant, Westbrook et Harden. Au sein d’une franchise qui doit tout changer, il n’est pas certain de terminer la saison à Washington.

Le franchise player : Bradley Beal, pour l’instant
On le disait plus haut, Bradley, je suis embourbé dans une franchise sans projet, Beal sort d’une saison canon. Cette année, il aura encore la lourde charge de porter les Wizards durant 82 matches (il n’y aura clairement pas plus dans la saison de Washington). Aucune question donc autour de qui sera le leader de cette franchise. Non la vraie question est plutôt, pour combien de temps ? Les rumeurs sont fortes, notamment celles qui envoient l’arrière en Floride du côté de Miami avec Pat Riley et Erik Spoelstra.

Cinq probable et effectif

Cinq probable : Isaiah Thomas – Bradley Beal – CJ Miles – Rui Hachimura – Thomas Bryant

Effectif complet

Meneurs : Ish Smith – Isaiah Thomas – John Wall

Arrières : Bradley Beal – Isaac Bonga – Jordan McRae

Ailiers : Troy Brown Jr – CJ Miles – Jemerrio Jones – Admiral Schofield

Ailiers-forts : Davis Bertans – Rui Hachimura – Moe Wagner

Pivots : Thomas Bryant – Ian Mahinmi

Ambition : définir une stratégie claire
Il est bien difficile de trouver de l’ambition dans la saison à venir des Wizards. Dans le flou le plus total avec la blessure de John Wall, la direction va devoir faire des choix : trader Jean Mur et son contrat faramineux en donnant les clés du camion à Bradley Beal ? Trader Beal ? Trader les deux ? Les interrogations sont en tout cas nombreuses autour des sorciers et des décisions devront être prises rapidement.

Dans ce marasme, pas sûr que les hommes Scott Brooks atteignent les 30 victoires cette saison.

Retour à l'accueil