La Kigali Arena bientôt à 20 00 places ? Le président Paul Kagame le souhaite en tout cas..

Aujourd'hui, le président Kagame souhaite que l'arène de Kigali dispose de 20 000 places. 

Quelques jours après la fin du week-end dernier, le président Paul Kagame a souhaité que le complexe sportif ultramoderne ait été construit pour accueillir au moins 15 000 ou 20 000 personnes.

Le président Kagame n'a pas assisté aux Finales du championnat national sponsorisé par la Banque de Kigali opposant le Patriots Basketball Club et le REG Basketball le week-end dernier, mais il semble que le chef de l'Etat rwandais ait suivi de près les événements alors que l'arène huppée se remplissait pour les sixième et septième matchs de la finale, au cours desquelles les Patriots sont revenus de 3-1 pour remporter le championnat national 4-3.
 
S'exprimant lors du forum africain de la National Basketball Association (NBA) à New York, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies (AGNU), le président Kagame a regretté, après avoir constaté que les personnes présentes à linterierieur et à l'extérieur de la salle étaient au dessus de la capacité des 10.000 places.

«Il a fallu 6 mois pour construire une salle de 10 000 places. Récemment, lors de la finale qui a opposé nos meilleures équipes, l'arène s'est remplie à 100%. Quand j’ai vu l'arena se remplir, je me suis demandé pourquoi nous ne l’avions pas construit à 15 000 ou à 20 000 places », a déclaré le président Kagame.

La Kigali Arena bientôt à 20 00 places ? Le président Paul Kagame le souhaite en tout cas..
La Kigali Arena bientôt à 20 00 places ? Le président Paul Kagame le souhaite en tout cas..
La Kigali Arena bientôt à 20 00 places ? Le président Paul Kagame le souhaite en tout cas..

Le chef de l'Etat a déclaré que partout où l'on se rend en Afrique, les jeunes hommes et femmes souhaitent s'exprimer de différentes manières et souhaitent utiliser quelque chose comme l'arène de Kigali.

Le président Kagame, qui s'exprimait aux côtés du commissaire de la NBA, Adam Silver, le président des Raptors de Toronto, Masai Ujiri, et le vice-président de la NBA Afrique, Amadou Fall, a déclaré que même s'il n'a jamais joué au basketball, il aime le jeu et les joueurs et veut créer des opportunités pour ceux qui se préparent et qui ont le potentiel.
 
«Nous pensions créer des installations pour que les jeunes qui aiment le jeu et qui ont le potentiel puissent profiter de cette opportunité. Je ne pouvais pas penser à une meilleure chose que de créer cette installation pour eux », a-t-il déclaré à propos de l’arène dévoilée en août.

Le président Kagame, qui entretient un partenariat étroit avec les responsables de la NBA pour le développement du jeu au Rwanda et sur le continent, a déclaré que ce qui s'était passé était bien plus important que ce que quiconque aurait pu imaginer.

«Ce que nous faisons, c'est à cause de l'inspiration que vous créez autour de nous. Nous nous sommes réunis pour concrétiser certaines de ces ambitions et cette arène fait partie de cette réalité qui se dévoile »,

«Notre travail est plus simple que le vôtre. Tant de choses qui ont été accomplies et auxquelles nous avons participé ont été accomplies grâce aux personnes avec lesquelles nous avons pu travailler pour nous assurer de concrétiser quelque chose de leur vision et de leur expertise », a-t-il déclaré aux responsables de la NBA.
 
Pour la première fois, le président Kagame a déclaré qu'investir dans l'arène, qui coûterait 104 millions de dollars selon la firme turque Summa, était un risque pris mais qu'il porte déjà ses fruits, l'attribuant ainsi au partenariat avec la NBA.

"Nous nous sommes réunis pour concrétiser certaines de ces ambitions et qu'Arena fait partie de cette réalité", a-t-il déclaré.

La Kigali Arena bientôt à 20 00 places ? Le président Paul Kagame le souhaite en tout cas..

Le président Kagame, qui entretient un partenariat étroit avec les responsables de la NBA pour le développement du jeu au Rwanda et sur le continent, a déclaré que ce qui s'était passé était bien plus important que ce que quiconque aurait pu imaginer.

«Ce que nous faisons, c'est à cause de l'inspiration que vous créez autour de nous. Nous nous sommes réunis pour concrétiser certaines de ces ambitions et cette arène fait partie de cette réalité qui se dévoile »,

«Notre travail est plus simple que le vôtre. Tant de choses qui ont été accomplies et auxquelles nous avons participé ont été accomplies grâce aux personnes avec lesquelles nous avons pu travailler pour nous assurer de concrétiser quelque chose de leur vision et de leur expertise », a-t-il déclaré aux responsables de la NBA.
 
Pour la première fois, le président Kagame a déclaré qu'investir dans l'arène, qui coûterait 104 millions de dollars selon la firme turque Summa, était un risque pris mais qu'il porte déjà ses fruits, l'attribuant ainsi au partenariat avec la NBA.

"Nous nous sommes réunis pour concrétiser certaines de ces ambitions et qu'Arena fait partie de cette réalité", a-t-il déclaré.

La Kigali Arena bientôt à 20 00 places ? Le président Paul Kagame le souhaite en tout cas..

Plus de foules attendues

L'arène de Kigali s'est remplie pour la première fois le 9 août, lors de l'inauguration du président Kagame et du président de Summa, Salim Bora, mais cette ouverture attirerait sans aucun doute une foule massive de jeunes curieux désireux de découvrir l'installation.

Le président Kagame et une arène à guichets fermés ont regardé les matchs des séries éliminatoires de la ligue nationale de basketball après l'inauguration.

Le 7 septembre, la Kigali Arena se remplissait à nouveau lorsque la superstar américaine Ne-Yo et le chanteur rwandais basé au États-Unis, Meddy, se produisaient lors du concert Kwita Izina 2019. Au moins 2 000 personnes ont été refusées après la vente des billets pour le spectacle.

L'arène était à nouveau pleine à craquer lors des séries éliminatoires nationales de basketball. D'autres foules sont attendues dans l'arène de Kigali en mars prochain, après que Kigali ait été nommée ville hôte pour les demi-finales et la finale de la première Ligue de basket-ball africaine.

Six villes organiseront une saison régulière qui comptera 12 équipes réparties en deux conférences, chacune se déroulant dans trois villes.

La saison régulière verra les 12 équipes disputer cinq matchs chacune pour un total de 30 matchs. Les trois meilleures équipes de chaque conférence se qualifieront pour les séries éliminatoires.

Les six équipes des séries éliminatoires - les «Super 6» - joueront sous forme de round-robin pour déterminer les quatre équipes qui accéderont au Final Four et à la finale du BAL à Kigali, en fin de saison 2020.

Retour à l'accueil