L'Espagne fait tomber la Serbie à Wuhan

Sensation dimanche à Wuhan en Chine avec la victoire autoritaire de l'Espagne sur la Serbie pour finir le deuxième tour (81-69). Les Espagnols affronteront les Polonais en quarts mardi, les Serbes seront opposés aux Argentins.

Après leurs quatre premières journées, le tableau semblait clair : la Serbie, avec ses pivots mastodontes, s'était imposée comme la véritable favorite de la Coupe du monde, plus que les États-Unis par exemple. L'Espagne, elle, semblait un ou deux tons au-dessous. Mais tout s'est brouillé ce dimanche avec la belle victoire espagnole sur la Serbie dans le groupe J (81-69).

Les Serbes avaient pourtant posé la main sur le début du match (11-20, 8e). Mais grâce à une défense efficace, Marc Gasol et ses coéquipiers ont renversé la tendance jusqu'à faire sortir de ses gonds Nikola Jokic. Le pivot star a été expulsé dans le deuxième quart-temps pour avoir reçu une faute antisportive (22e) puis une faute technique (23e). Les Serbes ont ensuite compté jusqu'à 21 points de retard (63-42, 26e) et, avec leur niveau décevant du jour, sont revenus au mieux à -8 (77-69, 1'58'' à jouer), Ricky Rubio tuant le suspense dans la foulée d'un flotteur.

En quart de finale, mardi à Dongguan, les Serbes seront opposés à l'Argentine, lointain remake de la belle finale qui avait opposé en 2002 les générations Bodiroga et Ginobili et avait vu la Serbie-Monténégro gagner après prolongation (84-77). Déjà présent il y a 17 ans, Luis Scola sera encore le fer de lance des Argentins qui, comme les Espagnols, sort des phases de groupes sans avoir perdu. L'Albiceleste a frappé fort dimanche en remportant un duel d'invaincus face à la Pologne (91-65) avec une spectaculaire domination à l'intérieur (60 points inscrits dans la raquette).

Quel impact pour la France ?
S'ils battent les Australiens lundi lors de leur dernier match de poules (14h00), les Français se retrouveront dans la partie de tableau de l'Espagne en vue des demi-finales. S'ils perdent, ils seront reversés dans celle de la Serbie, avec potentiellement un quart de finale face aux États-Unis (si ces derniers demeurent invaincus en battant le Brésil lundi).

Retour à l'accueil