L'Australie remporte le choc du groupe H face à la Lituanie

Dans le choc du groupe H, le "groupe de la mort", l'Australie est parvenue à s'imposer 87-82 contre la Lituanie dans un match de très haut-niveau.
C'était le choc attendu de ce groupe H. L'Australie et la Lituanie, deux grandes sélection du basketball mondial, s'affrontaient avec comme enjeu la première place du groupe et l'arrivée au deuxième tour avec déjà trois victoires au compteur. Le match a tenu toutes ses promesses et c'est l'Australie qui s'est imposée 87-82.

 Les Boomers ont rapidement pris les devants avec une belle domination intérieure (seulement 12 points pour Sabonis et 7 pour Valanciunas du côté lituanien). Aron Baynes (21 points à 8/15 aux tirs et 13 rebonds pour 27 d'évaluation en 26 minutes) ne s'est pas contenté d'impacter au sol sous le cercle, il a converti plusieurs alley-oops et a également montré son adresse longue distance (3/5 à 3-points).

Lorsque l'avance, en fin de deuxième quart-temps, était déjà de +15 (52-37) pour l'Australie, on se demandait si les Lituaniens allaient parvenir à lutter. Mais finalement, ils ont réussi à enfin enchaîner les stops. Leur défense a provoqué des pertes de balle qu'ils ont su exploiter avec pour eux, au contraire, un vrai contrôle du ballon (6 balles perdues). Et ils ont recollé petit à petit pour finir par passer devant à 7 minutes de la fin. S'en est suivi un véritable chassé-croisé dans un duel très physique (5 fautes pour Andrew Bogut). Patty Mills (23 points à 8/16 aux tirs dont 3/8 à 3-points) a finalement réussi le tir primé de la victoire à 32 secondes de la fin (83-78).

 L'Australie a du s'employer pour venir à bout de la Lituanie. Les cadres ont passé beaucoup de temps sur le terrain (entre 30 et 35 minutes pour le trio Dellavedova - Mills - Ingles). Tout le contraire de la Lituanie (25 minutes maximum par joueur) qui retrouve l'équipe de France samedi pour leur premier match du deuxième tour. Pour eux, la défaite est interdite afin de ne pas être éliminé de la course au quart de finale.

Retour à l'accueil